Testament ou donation: quelles sont les différences ?

Aujourd'hui, l'équipe radio d'On n'est pas des pigeons a reçu le notaire Marc Van Beneden. De nombreuses questions lui ont été posées sur différents sujets, notamment sur les testaments, les donations et les droits de succession. Ce dernier précise notamment la différence entre testament et donation. 

Le testament, cela se fait de son vivant. Lorsqu'on essaie de mettre de l'ordre dans sa succession future, on fait un testament. Et même si vous ne savez pas qui sera votre héritier, rendez-vous chez le notaire pour savoir qui va hériter précisément et faites-en profiter votre meilleur ami, une bonne oeuvre qui vous tient à cœur ... Vous pouvez même le faire sur un bout de papier en mentionnant qu'il s'agit de votre testament, en désignant telle personne comme légataire universel, en précisant "fait à ", "le", en signant et même en remettant éventuellement ce papier à la personne désignée dans ce testament.

Le donation, c'est donner de son vivant, et elle a pour objectif de transmettre les biens avec jouissance immédiate. Contrairement au testament, où les héritiers profitent des biens après le décès de la personne. Mais on peut donc se demander combien de temps on va encore vivre. Les gens qui donnent l'argent gardent souvent l'usufruit, mais on peut, parce-que l'on devient vieux, vouloir vendre le bien qu'on a donné, vouloir récupérer l'argent qu'on a donné. Il faut réfléchir. " Je ne conseille donc pas la donation à tout prix ", précise Marc Van Beneden. Il faut savoir que les régions ont tellement besoin d'argent qu'elles poussent à la donation car les gens vivent plus vieux, et donc l'argent rentre plus tard. Donc on pousse les gens à faire des donations.

Exemples de questions qui ont été posées : 

  1. Jusqu'à combien en euros peut-on faire une donation d'argent à sa sœur sans avoir les contributions sur le dos?
    Si c'est de l'argent qu'on donne de son vivant et en Belgique, là, c'est un vrai paradis fiscal. En effet, il n'y a pas de taxe à payer pour autant que la personne ne décède pas dans les trois ans. Si elle meurt dans les trois ans, cela se rapporte dans l'actif de la succession et on paie alors des droits de succession. Si on meurt après trois ans, c'est donné. Quant au montant, cela n'a pas d'importance.
  2. Que coûte une donation rédigée chez un notaire? 
    Il s'agit d'un acte, donc il y a d'abord le droit d'enregistrement à payer. Si c'est une donation mobilière, c'est 3% sur ce que je donne, et les honoraires, c'est en fonction du montant, c'est fixé par les notaires.