Testament: comment s'y prendre pour le rédiger?

Parler de testament, c'est sûr, il y a vraiment beaucoup plus joyeux comme sujet. Mais en même temps, on peut voir les choses de façon plus positive en se disant "voilà ce que je veux laisser à mes proches, aux gens que j'aime". Le testament, rappelons-le, n'est pas obligatoire. Mais si vous n'en faites pas, évidemment, vous ne choisissez pas ce que vous voulez léguer et à qui vous voulez le léguer.

Vous pouvez aussi faire ce qu'on appelle un testament olographe, qui est celui que le testateur écrit seul. Il doit cependant être daté et signé. Le problème, c'est qu'il peut être contesté par les héritiers. Pour qu'il y ait le moins de problèmes, l'idéal c'est de le faire enregistré chez un notaire.

Patrice Macar, de testament.be, donne quelques précisions sur le sujet qui peut parfois engendrer de nombreuses questions. Il rappelle à nouveau qu'aller chez le notaire n'est pas obligatoire : " Aller chez le notaire pour un testament n'est pas obligatoire, mais c'est très conseillé. La loi successorale est compliquée, les règles changent souvent, surtout au niveau fiscal, sans oublier la grande réforme du droit successoral qui va entrer en vigueur en septembre 2018. Le notaire permet donc d'éviter les problèmes d'interprétation juridique. Et il ne faut pas oublier que le premier rendez-vous est entièrement gratuit.

Si l'on parle de testament olographe, écrit en entier de votre main, daté et signé, cela ne coûte rien. On vous conseille quand même de le faire relire et de le faire enregistrer par un notaire. A ce moment-là, le coût varie entre 80 et 200 euros. Cela dépend de la complexité, TVA comprise. Vous pouvez aussi faire un testament authentique, rédiger par un notaire. C'est vous qui le dictez et il est fait en présence de deux témoins, la garantie est alors beaucoup plus importante. Le coût varie entre 350 et 550 euros TVA comprise". 

Le testament, toujours révocable

Patrice Macar évoque également le fait qu'un testament peut toujours être révoquer : "Il y a un principe fondamental : un testament est toujours révocable. Si on fait un acte authentique, on peut le révoquer par un olographe. Mais le notaire explique tout cela. Simplement, lorsque vous changez votre testament, puisque c'est toujours révocable, il suffit de préciser que vous révoquer toutes les dispositions testamentaires antérieures."

On peut léguer à une personne physique ou une personne morale. Mais on commence à considérer de plus en plus les animaux comme des êtres sensibles, et pour le moment vous ne pouvez pas léguer à un chien mais vous pouvez léguer à une association de protection des animaux qui pourra, à votre décès, prendre votre animal en charge.

Testament.be, c'est une ASBL qui a été créée en 2008 et qui encourage les gens à léguer une partie de leurs biens aux bonnes causes telles que des ASBL, des ONG, des institutions culturelles."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK