Savon spécifique pour toilette intime : réellement utile ?

Entre tampons et serviettes, les rayons des supermarchés ou des parapharmacies regorgent de produits dédiés à l’hygiène intime. Les arguments : le «confort», mais aussi la «fraicheur». Le sexe féminin serait-il sale ? Sentirait-il mauvais ? C'est ce que peuvent laisser entendre certains produits présents sur le marché. La vulve a-t-elle vraiment besoin d'un savon spécifique au quotidien ? Plus interpellant encore, l'apparition plus récente de savons réservés à l’hygiène intime des petites filles, dès deux ou trois ans… Après le vagin des mères, celui de leurs fillettes intéresse désormais plusieurs marques. Ces produits sont-ils vraiment utiles ? Ou sommes-nous face à des besoins créés de toutes pièces par le marketing ? 

Nous avons posé la question au Professeur Philippe Simon, gynécologue et chef de la Clinique de Gynécologie de l’Hôpital Erasme. Sa réponse est limpide. «L’utilisation de ces produits au quotidien sur une longue période ne se justifie clairement pas ». Sauf en cas d’infection ou de problèmes spécifiques, il n’y a pas lieu d'utiliser des produits particuliers. Les savons antiseptiques ou antibactériens seraient également à proscrire, ils risquent de détruire la flore normalement présente dans le vagin. «Ces produits contiennent souvent des agents acidifiants, des parfums et des allergènes. Ils vont tuer les bonnes bactéries, provoquer des chatouillements, et modifier le pH.»

En cas de pathologie vulvaire, mieux vaut commencer par trouver l’origine du problème. Un médecin pourra alors vous prescrire un produit adapté. «En cas d’irritation, la cause est parfois à chercher du côté de la lessive ou des protège-slips et de leurs bordures plastiques, qui peuvent être allergisantesDes produits spécifiques peuvent également être conseillés par votre médecin pour reconstituer la flore vaginale, par exemple après un traitement antibiotique. Pour le Professeur Simon, rien de tel que de l’eau et un simple savon doux, peu cher, qui ne contient pas d’allergènes.

Malgré les recommandations des spécialistes, ces produits restent très prisés. Si vous tenez à utiliser un produit d'hygiène intime, par exemple durant certaines périodes de changements hormonaux, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin avant de les utiliser ou de les conseiller à vos petites filles.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK