Rouler en old timer ? Un luxe abordable

Vous avez toujours rêvé de vous glisser au volant d’un ancêtre, une de ces voitures de rêve de plus de 30 ans, genre Triumph TR6, Shelby GT 350 ou autre Mercedes Pagode ? C’est possible, sans pour autant casser votre tirelire ou ponctionner l’héritage de vos descendants.

Prenez le volant !

Le Classic Club possède une quinzaine de voitures anciennes. Que vous pouvez conduire. Moyennant une cotisation annuelle de 1500 euros. C’est cher ? Pas tant que ça. C’est en tout cas le raisonnement d’Etienne Visart, qui dirige le club.

"Si on achète une voiture ancienne, il faut trouver un garage pour la mettre. En région bruxelloise, ça vous coûtera au moins 100 euros. Multiplié par douze, on est déjà à 1200 euros. Ajoutez 100 euros pour les assurances, 40 pour les taxes, plus les entretiens, le contrôle technique etc… Vous dépassez tout de suite cette somme."

Comment ça marche ?

Le système est simple : vos 1500 euros vous donnent droit à 400 points. Voitures, saisons et week-ends sont répartis en différentes catégories. Vous louez la Shelby GT 350 pour un week-end en été ? Ça fera 5 points pour la catégorie. Multipliés par 2 (parce que c’est le week-end) et par 3 (parce que c’est l’été). Total : un week-end de rêve pour 60 points et il vous en reste encore 340 pour le reste de l’année.

Pas un peu compliqué à conduire, ce genre d’engin ?

"En fait, le plus compliqué, explique Etienne Visart, c’est quand on reprend sa voiture moderne. Parce que, avec la voiture ancienne, on a dû pousser plus fort sur la pédale des freins, il n’y a pas d’ABS. Dans sa voiture moderne, au premier stop, on pousse sur les freins de façon un peu brutale, et hop ! Tout le monde se retrouve plaqué contre le pare-brise…"

Avec les zones de basse émission, on peut craindre que les old-timers soient interdits dans de plus en plus de villes. Bruxelles les autorise, mais, à Anvers, ils ne sont admis que s’ils ont plus de 40 ans et moyennant payement. Si vous voulez découvrir le plaisir de rouler dans un engin moins aseptisé qu’une voiture moderne, vous avez peut-être intérêt à vous dépêcher…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK