Réouverture des salons de coiffure : mise au point en attendant les mises en plis

Depuis le dernier comité de concertation vendredi, quelques zones d’ombre subsistaient parfois sur la réouverture des salons de coiffure. Des informations parfois contradictoires sur la reprise des activités ; pour les barbiers notamment.

Le vrai du faux

C’est donc bien tout le secteur de la coiffure qui pourra reprendre ses activités dès le 13 février, coiffeurs et barbiers.

Seuls les coiffeurs à domicile ne peuvent toujours pas exercer (pour préserver les bulles sociales et parce que le contrôle des gestes barrières est impossible dans la sphère d’une habitation privée).

Les détecteurs de CO2 doivent être installés quand il n'y a pas d'aération correcte possible.

Quant aux détecteurs de CO2, il n’y a pas à ce stade d’obligation générale. Ces appareils qui contrôlent la qualité de l’air doivent être installés dans les cas où une aération correcte du salon n’est pas possible. Quoi qu’il en soit, certains coiffeurs ont décidé d’opter pour des appareils plus perfectionnés (du type purificateur d’air) en prévision de la reprise des activités.

retrouver On n'est 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK