Radio numérique terrestre : la révolution se prépare doucement

La radio a plus de 100 ans et continue à évoluer. Après le déclin des longues ondes, des ondes moyennes et l’explosion de la bande FM dans les années 70, on fait face à présent à un problème de saturation de la FM. Les jeunes se détournent du média radio au profit d’internet, la radio doit donc faire face à un double défi : donner plus de place pour une nouvelle offre avec un meilleur confort d’écoute et intéresser à nouveau les jeunes au média radio.

La solution ? La radio numérique terrestre, qui est déjà en test depuis un moment, mais dont le grand lancement aura lieu chez nous en 2017 avec le format DAB +. Pas mal de pays sont précurseurs en la matière comme l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne ou encore la Norvège. Norvège qui d’ailleurs, fin 2017 arrêtera purement et simplement la diffusion en FM ! Laurent Finet,  ‎directeur de la Production et de l Innovation numérique Radio - RTBF est en plateau pour nous en dire plus.

Quels seront les principaux avantages de la RNT pour le consommateur ?

Le principal avantage est que ce format va permettre à la radio de rester gratuite à l'opposition de la radio sur Internet. En effet, en écoutant 1h de radio par jour via l'internet, l'utilisateur consomme plus d'un giga de datas, qu'il doit financer via son forfait. Rien de tout cela avec le DAB+, qui restera accessible gracieusement, tout comme l'est la FM aujourd'hui.

Beaucoup plus de chaînes seront disponibles également. Pour le moment la bande FM limite le nombre de radios disponibles à 15 ou 20 radios maximum. La Radio numérique terrestre offrira la possibilité à 35 radios d'être accessible où qu'on se trouve en Belgique.

La qualité de réception va également se trouver fortement améliorée : plus de coupure comme on peut en avoir actuellement, plus de décrochage non plus entre les différentes régions

Quand va t-on couper la FM en Belgique ?

On n'en parle pas encore en Belgique. La fréquence FM sera coupée à terme, mais aucun échéancier n'a encore été établi. On estime à une quinzaine d'années la cohabitation entre la RNT (radio numérique terrestre) et la FM.

Des accords vont être pris avec les constructeurs automobiles

Ces négociations se font au niveau international. Les équipementiers sont en train de prévoir des récepteurs de voiture hybrides alliant la réception d'internet et de la RNT. Un utilisateur averti en vaut deux : lors de l'achat de votre prochain véhicule, autant vous informer sur l'existence d'un récepteur compatible RNT pour éviter d'avoir des soucis à la revente car votre véhicule ne disposera pas d'une commodité devenue indispensable.

Au niveau santé, cela ne va t’il pas engendrer des ondes nocives supplémentaires ?

Non, car toute la Belgique pourra être couverte par 30 émetteurs. Hors, actuellement la FM nécessite que chaque radio dispose de son propre arsenal d'émetteurs pour couvrir le territoire. Il y aura donc nettement moins d'ondes électro-magnétiques que maintenant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK