Qui désinfecte les plaids sur les terrasses rouvertes ?

Beaucoup de terrasses se sont équipées avec des plaids en grande quantité. Les clients seront installés bien au chaud en terrasses dès ce week-end, même en cas de météo trop fraîche pour la saison.

Les plaids sont-ils des nids à Covid ? Si le plaid passe de main en main et de bulle en bulle, existe-t-il un risque de transmission du virus par plaid ?

L'avis d'Yves van Laethem, infectiologue

Selon le porte-parole interfédéral du centre de crise, ce serait indiqué que ces plaids soient lavés. En effet, ils sont manipulés plusieurs fois. Pour lui, le risque est plus théorique qu'autre chose.

Frédéric Castiglione, patron de la Brasserie Fred à Namur, a prévu des plaids en suffisance. Il procèdera comme suit: "Chacun aura son plaid pendant le repas. Il sera lavé et désinfecté, et le lendemain, remis à un autre client."

Pour le reste, le dispositif est déjà connu

Les mesures sanitaires de désinfection, distanciation et port de masque pour tout déplacement seront respectées:

  • Désinfection régulière des mains et des tables
  • Panneaux d'une hauteur d'un mètre 80, pour la séparation entre les tables
  • Respect du mètre 50 entre les tables, là où il n'y a pas de panneau de séparation.
  • Pas de table supérieure à 6 personnes
  • Permission d'accéder à l'intérieur de l'établissement pour une courte période (aller aux toilettes) sans risque

Yves Van Laethem se veut rassurant

Yves Van Laethem nous annonce qu'il a réservé pour manger en terrasse samedi midi, pour son plaisir et celui du restaurateur. 

Il ne faut pas avoir de fantasme. Il n'y aura pas de risque de transmission.

Yves Van Laethem ajoute et conclut: "Si tout est bien organisé, que les clients portent leur masque quand ils se rendent aux toilettes et reviennent, il ne faut pas avoir de fantasme. Il n'y aura pas de risque de transmission."


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK