Qui a droit à un logement social ?

De plus en plus de familles se retrouvent sans toit. Le logement social est peut-être une solution pour elles. Quels sont les critères d’attribution ou de rejet de la demande ?

Première condition : ne pas dépasser un plafond de revenus

  1. Si vous avez un revenu annuel imposable (qui est indiqué sur votre feuille d’impôt) inférieur à :
  • 42 400 euros pour une personne isolée
  • 51 300 euros pour un ménage composé de plusieurs personnes

   2. Si, à ce montant, vous ajoutez 2 500€ par enfant à charge

alors, vous avez le droit de vous inscrire dans l’une des soixante sociétés de logement de Wallonie.

    3. Vous choisissez ensuite au maximum cinq communes.

" Si vous voulez habiter près d’Arlon, vous pouvez le faire chez nous à La Louvière", explique Olivier Dechenne, directeur-gérant de Centr’Habitat,  "car tout est centralisé; mais ce sera celle où vous déposez votre dossier qui deviendra votre société de référence."

Certains sont dans les tranches de revenus modestes, mais 80% de nos candidats locataires sont en état de précarité.

"Les demandeurs sont rarement dans ces tranches de revenus moyens. Certains sont dans les tranches de revenus modestes, mais 80% de nos candidats locataires sont en état de précarité. Leurs revenus sont minimum".

2 images
Ce centre à La Louvière fait partie de la soixantaine de sociétés de logement en Wallonie. © Tous droits réservés

Deuxième condition : ne pas être propriétaire

Vous ne pouvez être ni pleinement propriétaire, ni usufruitier d’un logement.

Sauf si ce logement est

  • inhabitable,
  • non améliorable,
  • non adapté à l'handicap d'un membre de la famille
  • un abri précaire 

Quelle place sur la liste d’attente ?

Comme il y a énormément de demandes et que les places sont rares, la liste est longue et il faut parfois attendre quatre à cinq ans avant de trouver un logement.

Olivier Dechenne compte 2 500 candidats en attente rien qu’à La Louvière, Manage et Le Roeulx. Il souligne aussi qu' "en fonction de votre situation sociale et familiale, votre place sur la liste d’attente peut changer. On va calculer vos points de priorité. Les personnes qui sont victimes des inondations passent devant tout le monde actuellement ou si une maison est incendiée."

Des points de deux à cinq sont accordés et calculés par la société de logement en fonction d'une grille qui analyse des situations précises :

  • Vos difficultés de logement : inhabitable, de transit, précaire
  • Les soucis personnels des membres du ménage : perte d’emploi, accident de travail, perte d’emploi, handicap

"Si vous ne pouvez plus travailler suite à un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, c’est trois points. Un bail résilié pour occupation personnelle par le propriétaire, c’est quatre points. Plus les points s’accumulent, plus vous avez une chance d’être en haut de la liste" , explique Olivier Dechenne.

Le nombre d’années d’attente aussi est pris en compte. On ajoute un point par année à votre solde de points.

Quel sera le montant du loyer ?

La moyenne d’un logement social, hors charges, est de 282€/mois. Ce montant dépend de vos revenus, de la composition de votre ménage et du type de logement que vous louez (nombre de chambre, équipements). Le loyer est plafonné à 20% du revenu du ménage.

Peut-on refuser votre demande ?

En principe, non. "Si vous remplissez toutes les conditions, personne ne peut refuser votre demande", affirme Olivier Dechenne. En précisant bien : "Si vous avez fait des dégâts dans une ancienne habitation, nous vous demanderons de payer la note, si cela n’a pas été fait avant de vous réattribuer un logement. C’est logique ! "

2 images
Jean-Jacques et sa famille sont en fin de bail d'un logement social ! Quelle solution ont-ils s'ils sont expulsés ? © fws

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK