Quelles plateformes choisir pour manger local ?

Quelles plateformes choisir pour manger local ?
2 images
Quelles plateformes choisir pour manger local ? - © Jay Yuno - Getty Images

Avant, nous pouvions faire des kms pour faire nos courses. Depuis ce confinement, nous consommons près de nous. Comme il n’est pas toujours aisé de connaître les lieux où l’on peut dénicher les produits fermiers et artisanaux de notre région, de nombreuses plateformes existent et permettent de trouver directement les producteurs locaux les plus proches. Le choix est vaste. Laquelle choisir ? Voici un panel non exhaustif.

Mangez Local

C'est en 2015 que l'idée a germé dans la tête de Ludovic Bollette. Ce jeune entrepreneur démarre alors un potager communautaire à La Reid, dans la province de Liège. Il rêve de cultiver ses propres légumes afin de manger des produits sains, frais et de saison durant toute l’année. Il fait alors la connaissance de producteurs de sa région, et se rend compte de leur difficulté à se démarquer dans un marché largement dominé par les grandes surfaces. C’est alors que lui vient l’idée de créer sa plateforme : "Mangez Local". La plateforme voit donc le jour en 2018.

Pour Ludovic : " choisir les produits de sa région, c’est aussi et surtout préserver l’agriculture et les artisans de notre région tout en aidant chacun à redécouvrir les saveurs de son terroir. " Le service est gratuit pour les consommateurs. Dès ce 22 mai, les producteurs devront payer un prix " libre de conscience" de 1 à 16 euros afin d’aider le remboursement de la plateforme qui a couté 70.000 euros et engendrer de quoi mettre sur pied la vente des produits en ligne.

Une page Facebook, Instagram, twitter et youtube existent ainsi qu'une application. On y trouve une carte avec les marchés locaux, 1400 producteurs et des points de vente de Wallonie et de Bruxelles

L'objectif est même à long terme de répertorier les producteurs français comme cela, on pourra connaître les bonnes adresses lorsque l’on part en vacances là-bas et inversement.

Se réjouit Ludovic qui est ravi de créer des liens entre les citoyens consommateurs et les producteurs locaux.

Seedly

Tisser des liens entre consommateurs est aussi la philosophie de la plateforme citoyenne Seedly.coop, qui a vu le jour le 21 mars dernier.

C’est une carte qui vous indique où se situent tous les producteurs professionnels ou amateurs de votre région, où échanger des graines, où partager un lopin de terres.

A la base, deux jeunes entrepreneurs et amis, Philippe Buyle et Olivier Madant : " Chacun de notre côté, nous ne savions quoi faire de nos framboises et de nos œufs. De là, nous est venu l’idée d’organiser l’échange entre particuliers leur permettant de partager leurs produits voire même de les monétiser."

Nous nous sommes rendu compte que beaucoup de producteurs et d’initiatives locales restaient méconnues du public faute de visibilité.

La plateforme regroupe déjà 300 producteurs.

Vous pouvez les retrouver sur Facebook.

LocaLife

La plateforme LocaLife rassemble une centaine de producteursartisans et artistes de Wallonie depuis 5 ans.

Vous pourrez y trouver les informations sur des magasins circuits-courts, bio et vrac ! Pour 1€/jour plus ou moins, le producteur, l'artisan, l'artiste, ou le magasin dispose d'un espace qui reprend ses informations. En plus, LocaLife propose de l'information générale sur les marchés, les villages des artisans, les parcours d'artistes mais aussi des trucs et astuces, des des recettes.

Nous voulons avant tout représenter et défendre des producteurs, artisans et artistes auprès du grand public.

Raphaël Chaidron, créateur de cette plateforme" Actuellement, Localife recense une centaine de membres répartis dans toute la Wallonie. En tant que consommateur, il vous suffit d'encoder votre code postal pour découvrir tous les artisans présents près de chez vous. Localife a ouvert aussi sa plateforme aux magasins qui privilégient le circuit court. Cela permet aux visiteurs de trouver de bonnes adresses qui centralisent les produits des artisans. " Les objectifs restent les mêmes, ces boutiques ont besoin aussi de visibilité et de soutien dans leur offre et leurs valeurs.

Fromages locaux, poteries, bijoux... de nombreuses catégories sont proposées aux visiteurs de la plateforme. En fonction de leur recherche, ils arrivent sur la fiche d'un (ou plusieurs) centaine de membres (artisans/producteurs) de la plateforme. Le descriptif est très détaillé : produits proposés, photos, prix, adresse, horaire…

Vous pouvez aussi les retrouver sur Facebook.

Lowco

Lowco est une application mobile qui cartographie les artisans et commerçants locaux et low-carbon.

Kristoffer Berger est le fondateur de cette application lancée à la mi-mars 2020 en plein confinement, ce qui n’était pas évident.

Elle référencie plus de 1500 commerçants triés sur le volet à Bruxelles et en Wallonie.

L’application balaie tous les secteurs d’activité. L’idée est de dire que l’on peut consommer local et responsable pour tous nos besoins !

On retrouve ainsi des fournisseurs d’électricité, des magasins de vêtements, des ébénistes et bien évidemment des commerces alimentaires.

Le projet est participatif puisque chacun peut ajouter des commentaires, faire des suggestions, ou encore avertir lorsqu’une information est erronée. Lowco est une vraie boussole citoyenne utilisée par plus de 1.730 Wallons et Bruxellois. Chacun des artisans référencés dans ce " bottin numérique du commerce local et durable " reçoit un ou plusieurs badges correspondant à sa sensibilité et permettant d’orienter le consommateur en fonction de ses propres valeurs: vrac, zéro déchet, circuit court et local, culture biologique, agroécologie.

L’application est totalement gratuite pour le consommateur, elle a un coût pour le commerçant de 8€ par mois. A l’heure actuelle, Lowco n’est disponible que sur Android.

Vous pouvez les suivre aussi sur Facebook.

Les ceintures alimentaires à Namur, Charleroi, Verviers, Tournai et Liège 

Il existe des ceintures alimentaires dans les régions de Liège, Tournai, Charleroi et Verviers et Namur. Sur chacun de leurs sites internet ou via leur page Facebook, vous trouvez une liste de producteurs du cru. 

La plus ancienne, la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise [CATL] a été Lancée en novembre 2013 par une coalition d’acteurs citoyens, économiques et culturels de la région afin de favoriser le développement d’une filière alimentaire courte, écologique et génératrice d’emplois de qualité. Une soixantaine de maraîchers et une vingtaine de coopératives sont répertoriées notamment pour celle de Liège.

Sur les sites de ces ceintures alimentaires, vous trouverez l’ensemble des producteurs appartenant à leur réseau coopératif de distribution. 

Vous pouvez ainsi connaître leur localisation, par catégorie de produits pour vous fournir en bons produits au plus près de chez vous !

Laquelle choisir ?

Toutes ces plateformes sont très différentes et très utiles pour dénicher la perle rare pour manger local. C’est à vous, en fonction de vos affinités et de vos lieux de vie, d’en choisir un ou plusieurs. 

Il n'y a plus qu'à espérer qu'elles se fédèrent un jour afin d’avoir une vue globale des producteurs de notre petit pays. A suivre...