Quel stylo à plume choisir pour la rentrée?

La rentrée des classes approche. Pour bien la commencer, rien de tel qu'un bon stylo. Oui, mais comment déterminer sa qualité? Faut-il acheter en fonction de la marque ou de la plume? Aujourd'hui, le choix est vaste et les prix peuvent vite monter. De quoi être un peu perdu…

Qu’est-ce qu’un bon stylo ? Voilà la vaste question que nous avons posée à deux catégories de personnes expertes en la matière (comprenez celles qui utilisent cet objet au quotidien) : des enfants et une graphologue. Les premiers sont en sixième primaire à l’école communale de Maransart, la seconde est experte en écriture auprès des tribunaux notamment.

Trois stylos testés

Pour déterminer le meilleur, Candice, Alexis, Thibaud et Marie-Thérèse ont essayé un stylo BIC à 7,35 euros, un Lamy à 19,90 euros et un Waterman à 45,05 euros. Trois marques et trois gammes de prix différentes qui donnent au final quatre avis bien tranchés. Deux préfèrent le Waterman, deux le Lamy…

Explications. " Moi, j’aime mieux le Waterman car il fait plus chic, confie Candice Alsteen, 12 ans. Le Lamy me tombe un peu des mains tant il est léger et le BIC déborde un peu ". Pour Alexis Moreno, 11 ans, le Waterman est un must aussi car " la plume ne laisse pas sur le papier un bleu trop prononcé ". L’autre gagnant, c’est le Lamy… Thibaud Verté, 11 ans, est très emballé par ce dernier qu’il considère comme " très léger et écrivant mieux ". Avis partagé par la graphologue Marie-Thérèse Christians qui précise : " Pour les enfants, je pense qu’une plume doit être souple juste ce qu’il faut, pas trop fine et allant vers plus de largeur afin d’être à l’aise dans le geste scriptural".

Droitiers ou gauchers, même combat

Aujourd'hui, les plumes s'adaptent aux particularités de chacun. Certaines marquent ont ainsi développé des stylos uniquement destinés aux gauchers. Un plus qui mérite d’être mis en lumière tant ces derniers souffrent souvent de ne pas avoir le matériel approprié.

Reste qu’avant d’acheter, il faut toujours tester. " Je pense que les parents doivent surtout être vigilants et essayer en allant plutôt dans des magasins spécialisés, estime la graphologue Marie-Thérèse Christians. Il faut que l’enfant puisse tester et voir ce qui lui plaît. Je pense que ce n’est pas bien d’acheter et de dire, voilà, tu as maintenant ton stylo, c’est très bien, tu écriras bien avec. Je pense qu’il faut vraiment essayer un stylo ".

Attention aux cartouches

Notez aussi que certains stylos ne se vendent qu'avec les cartouches de la même marque. C'est le cas par exemple du Lamy... Vigilance donc si vous ne voulez pas vous retrouver coincé. Pensez à en acheter suffisamment ou alors optez pour un stylo qui s'adapte à toutes les cartouches...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK