Que pouvons-nous attendre du Comité de Concertation de ce vendredi ?

C’est la question que beaucoup se posent : quel secteur va faire l’objet d’un très probable resserrage de vis, d’un durcissement des règles ?

Gel du déconfinement
Il sera sans doute question tout d’abord de retarder les assouplissements prévus. En avril, la culture devait pouvoir reprendre avec des activités limitées à cinquante personnes en extérieur. Mais le pourra-t-elle toujours après la réunion de ce vendredi ? Samuel Tilman est le porte-parole de StillStandingForCulture : "Déjà, l’ouverture pour 50 personnes, c’était une toute petite réouverture, d’après nous, il n’y avait pas de risque et de toute façon, les gens se rassembleront d’une manière ou d’une autre. Et donc, le report, s’il a lieu, ce sera pour combien de temps ? Ce sera pour un mois, deux mois, trois mois ? A partir du moment où on est fermé, on est fermé depuis cinq mois, que la décision politique c’est de dire on ferme la culture pour que d’autres secteurs ouvrent, ben ça peut encore durer des mois… Donc, à quel moment, on remettra ce choix en question."

Scout toujours à l’arrêt

A côté de la culture, ce sont les parcs d’attractions qui espèrent une réouverture en avril. Qu’en sera-t-il ? Et les camps de jeunes étaient censés aussi être à nouveau possible à Pâques. Adrien Mogenet, porte-parole de la Fédération Les Scouts : "Il est possible que l’une ou l’autre unité se soit dit et bien, on va essayer de se lancer dans un projet puisque voilà, le comité de concertation a quand même annoncé que ce serait possible. Mais de ce qui nous revient, c’est le cas dans très peu d’unités. La plupart des unités sont restées très prudentes. Nous préférons garder une posture prudente pour le moment et avoir plus de certitudes pour les camps de cet été en juillet et en août." Retarder le déconfinement, c’est une première piste. Une autre serait de faire tout simplement marche arrière. Il serait envisagé en effet de fermer les écoles dès ce lundi. Objectif : pouvoir les rouvrir à coup sûr le 19 avril, après Pâques. Autre objectif apparemment lui aussi prioritaire et intouchable : la réouverture de l’HoReCa au mois de mai.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK