Quand le chanvre se décline aussi en masque

Quand le chanvre se décline aussi en masque
4 images
Quand le chanvre se décline aussi en masque - © Tous droits réservés

Il est mieux connu sous le nom de cannabis mais son usage n’est pas que récréatif ou thérapeutique. Le chanvre sert aussi dans la fabrication de produits cosmétiques, textiles et alimentaires comme les pâtes ou les tisanes. Une large gamme à laquelle s’ajoute aujourd’hui les masques.

Le masque en chanvre, presque aussi efficace que le FFP2 ?

Il n’a pas de boutique mais il est sur tous les fronts, en livraison à domicile ou en salon bien être… Depuis une dizaine de jours, Stephan D’Antoni (gérant de la société CBD) propose la commande de masques confectionnés à base de chanvre, à des prix hyper attractifs. Et sur les quatre cents qu’il avait achetés à un fournisseur, il lui en reste une petite centaine… " Je suis dans le domaine depuis vingt ans, précise Stephan D’Antoni. Alors quand j’ai vu qu’une entreprise basée dans l’Yonne s’adaptait à la crise sanitaire en se mettant à produire des masques à base de chanvre, j’ai tout de suite passé commande à Géochanvre qui a une capacité de production importante puisqu’elle fournit pas mal de villes françaises… "

C’est un acte citoyen et en même temps un coup de gueule car cela montre qu’il est possible de réaliser des choses assez rapidement avec des prix corrects.

Le masque en chanvre revient en effet à 1,12 euro et si l’on en croit la DGA française qui l’a analysé les 23 mars et 1er avril dernier, il est performant. " La Direction Générale de l’Armement a validé le procédé, reconnaissant ainsi l’équipement comme protection efficace de catégorie 2 (concerne les individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel). Il a une perméabilité à l’air très forte et un niveau d’efficacité de filtration de 89% aux particules de 3 μm. En clair, c’est assez proche d’un FFP2 qui lui se situe à 90% ". Autre atout : le produit est composé en fibres végétales, fabriqué localement et compostable.

Où en trouvez en Belgique ?

Nous avons contacté quatre magasins spécialisés dans la vente de produits dérivés du chanvre et fait étonnant, un seul en avait entendu parler. Motif invoqué par les autres : leurs fournisseurs n’en proposent pas. Mais la nouvelle les réjouit et les intéresse !

La boutique Whana située à Rixensart, a fabriqué des masques en chanvre au début de la crise… " J’en ai vendu mais je n’ai pas continué car la demande n’était pas terrible, explique la gérante Oana Stoican. Peut-être parce que le chanvre offre une sensation moins douce que le coton au niveau du visage… Je ne sais pas. Le chanvre n’est pas une matière rêche pour autant, c’est plutôt le contraire !"

Le chanvre, c’est une fibre incroyable, très agréable et très joyeuse à travailler et à broder. Dormir dans des draps en chanvre, c’est le bonheur !

Le chanvre : une des premières plantes domestiquées par l’homme !

Reste un fait : les initiatives ne manquent pas !

En Italie, la marque Maeko a décidé de lancer des masques lavables et réutilisables en chanvre. Et tout est produit local depuis que la gérante a vu des vidéos de vieux médecins expliquant comment des masques en tissu étaient utilisés jadis.

Le chanvre est une des premières plantes domestiquées par l’homme. Déjà au néolithique, ses fibres issues de la tige servaient à confectionner des vêtements.

Et jusqu’à la fin du 19e siècle, la Belgique était de la partie. Le sursaut, il a lieu en 2009 seulement… La culture du chanvre reprend alors significativement en Wallonie et elle est soumise à la réglementation européenne.

" Si elle est efficace même pour des masques, ça mérite qu’on change de regard sur elle…" ajoute Stephan D’Antonio, gérant de CBD à Walcourt.

Le tout est de montrer au public que cette plante ne sert pas qu’à fumer un joint !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK