Prudence : votre ado peut modifier son contrat d'abonnement téléphonique sans votre avis

C'est l'histoire de Dorothée, qui nous a écrit car elle avait un gros souci avec la société Orange. Dorothée est une jeune maman provenant de Wanze, commune située près de Huy, en province de Liège.

Elle a trois enfants, dont Emrys, adolescent de quatorze ans, qui est autiste. Le problème de Dorothée est le suivant : sa dernière facture Orange, qui regroupe trois téléphones différents, a atteint une somme exorbitante, plus de mille euros. Rapidement, elle obtient une explication : son fils Emrys est parvenu à modifier son abonnement auprès d'Orange, alors qu'il était en vacances chez sa grand-mère...

L'opérateur aurait dû prévenir d'un tel dépassement 

Dorothée explique la situation : "Il a téléphoné chez Orange pendant qu'il était en vacances chez sa grand-mère, et a modifié son abonnement en un abonnement à huit euros mais débloqué, et donc illimité... Nous en sommes donc arrivés à mille euros". Elle espère se faire rembourser, faisant valoir le fait que son fils, mineur, n'aurait pas pu avoir le droit de changer son abonnement comme cela, aussi facilement. La facture s'élève tout de même à 1044 euros... Pour Dorothée, l'opérateur aurait dû avoir la décence de la prévenir d'un tel dépassement.

Mais qu'est-ce qui explique cette somme? C'est très simple, Emrys adore les jeux qui passent à la radio... Donc il ne s'en prive pas. Il téléphone, ou envoie des SMS. "Il est capable de téléphoner 200 fois par jour. Pour lui, cela peut vite devenir un objectif... Mais avec son autisme, il ne peut pas être tenu responsable", précise Dorothée.

Finalement, tout est bien qui finit bien. Il y aurait une erreur de la part d'Orange, l'opérateur aurait dû demander une confirmation aux titulaires de l'abonnement, en l’occurrence le papa d'Emrys. L'argent sera donc crédité...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première