Protections d'écrans de smartphone : quelles garanties?

Les smartphones sont devenus des outils indispensables pour notre quotidien. Alors faire tomber son téléphone et se retrouver avec la vitre de l’écran brisée... ce n’est souhaité par personne. Pour éviter ce genre de situations, il existe différents types de protection d’écran de smartphone. Nous avons voulu connaître la fiabilité de ces produits et comparer différentes gammes de prix.

Premier arrêt chez Produstore à Namur, où l’on peut trouver des protections pour 7 euros seulement. Avec bien évidemment peu de garanties de qualité : la vendeuse nous indique que la protection ne devrait pas tenir le coup face à des chocs importants, ni sur la durée.

Deuxième arrêt chez le réparateur d’écrans Belwatech. Nous y achetons une protection en verre trempé de milieu de gamme à 15 euros, que le vendeur nous présente comme "Apte à résister aux coups du quotidien".

Nous achetons encore deux protections, au même prix de 30 euros. La première, de la marque Clear-Coat est proposée aux clients chez Proximus, elle est faite d’un film plastique flexible. Une protection garantie à vie en cas de griffes ou de coups, et présentée comme aussi résistante que les anti-chocs en verre trempé.

Une résistance aux coups de marteau

Enfin reste le top du top, la protection de la marque Panzer. Une vitre en verre trempé présentée comme extrêmement résistante. Dans la publicité, des coups de marteau sont assénés sur la protection, et le téléphone reste indemne

Afin de tester la résistance des protections, et de vérifier les dires des vendeurs et des publicités, nous avons recruté cinq testeurs, munis de différents outils : une clé, un tournevis, un cutter (utilisé, comme le marteau, dans la publicité de la marque Panzer), un marteau, et une foreuse pour les protections les plus récalcitrantes.

Alors lesquels de ces outils vont venir à bout des protections d’écran? Avant les tentatives de destruction, nous posons un premier pronostic avec Pasquale Nardone, Physicien. "Je ne crois pas une seconde qu’une protection résistera au marteau, estime-t-il. En revanche, les clés et le tournevis ne devraient pas faire trop de dégâts".

Le test

Nous passons ensuite au test. Étonnamment, la protection la plus bas de gamme s’avère être l’une des plus résistantes. Nos testeurs ont dû utiliser l’artillerie lourde pour passer au travers. En effet, tant la perceuse que le marteau parviennent à faire tomber les défenses du premier téléphone, mais ni le tournevis, ni la clé, ni le cutter n’y sont parvenus.

2ème round : la protection à 15 euros, elle, succombe dès le passage au tournevis. Le marteau d’Alice provoque lui aussi de sérieux dégâts.

Passons à présent à la protection proposée par Proximus. Ici notre déception est grande : les simples clés creusent de sérieuses griffes. Idem pour le tournevis, nul besoin donc d’utiliser d’autres outils pour endommager cette protection qui rappelons le coûtait tout de même 30 euros.

Enfin, voici venue l’heure de vérité pour la protection Panzer, à 30 euros elle aussi. Rappelez-vous : la publicité nous promettait une résistance aux coups de marteau. Et à notre grand étonnement, cela se vérifie sans aucun doute possible. Nos testeurs sadiques ont tout de même voulu en venir à bout. Un coup de perceuse suffit à transpercer l’armure Panzer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK