Pouvez-vous faire la différence entre le maillot officiel des Diables et sa copie?

Début novembre 2017, le nouveau maillot de la Belgique était présenté à la presse. Un maillot vintage qui rappelle celui porté par les Diables rouges lors de l’Euro 1984. Il arbore un look rétro à un prix malheureusement bien actuel : comptez 90 euros pour un simple maillot. Ajoutez encore 25 euros pour le flocage (numéro et nom), c’est un sacré budget pour un supporter.

Des maillots authentiques à prix d’usine

Noris Benseghir est un fan de l’équipe nationale. Quand il a vu le prix du maillot, il a hésité à débourser. Mais, les publicités sur le web l’ont rattrapé. Le site Maillots Universal propose un prix plancher : 35 euros flocage compris. Tout laisse croire qu’il s’agit du véritable maillot. On lit sur le site la mention "maillots authentiques à prix d’usine". Les gérants le confirment à qui veut l’entendre : "Nos maillots sont des originaux". Noris se décide enfin à l’acheter.

5 détails pour les spécialistes

Un mois plus tard, il reçoit son colis. "Je l’ai retourné de tous les côtés. Je l’ai vraiment analysé dans les moindres détails. C’est très difficile de voir que c’est une contrefaçon", explique Noris. Pour vérifier, nous sommes allés directement à l’Union belge. Pendant plus de 20 minutes, le porte-parole s’est isolé avec des responsables du marketing pour autopsier l’article. Même pour des spécialistes, ça prend du temps. Mais, voici quelques détails qui ne trompent pas :

  1. Les losanges : sur la copie, les losanges sur la face du maillot sont relativement brillants. Alors que sur l’officiel des Diables rouges, ça reste assez mat.
  2. La typographie : la police utilisée sur le logo de l’Union belge est un peu différente ainsi que les couleurs du logo (un rouge plus clair sur l’officiel)
  3. Le flocage : sur la copie, le flocage (numéro et nom) est brillant alors que sur l’officiel, il est de nouveau mat.
  4. Les tailles : au niveau de la nuque, le maillot officiel annonce les tailles des différents pays alors que la copie n’en annonce qu’une.
  5. L’étiquette : sur celle de la copie figure un vieux logo de l’Union belge (plus d’actualité) alors que sur l’étiquette de l’officiel, il n’y a pas de logo de l’URBSFA.

"De façon générale, c’est quand même bien fait et c’est très difficile pour un supporter lambda de faire la différence", reconnait Pierre Cornez. Dernier truc : vérifier le code du produit. BQ4520 est le vrai code produit d’Adidas.

La plus grande différence : le prix

Maillots Universal trompe donc les consommateurs en leur vendant une copie (certes très bien faite) pour un original. Une pratique clairement illégale. L’Union belge compte bien mettre son service juridique sur le coup.

On doit vous avouer que la plus grande différence observée pour nous, c’est le prix. La copie est trois fois moins chère que sur la boutique en ligne officielle des Diables. Plus que tentant. Et pour le supporter qui souhaite absolument porter les couleurs officielles, n’existe-t-il pas un autre bon plan ?

Faut-il nécessairement débourser 90 euros ? "Nous donnons à tous nos distributeurs un prix de vente conseillé de 89,95 euros. Les détaillants sont libres de déterminer un prix de vente", commente Valentijn Bouman, responsable Communication d’Adidas pour le Benelux.

Deux bons plans

Et nous avons trouvé deux distributeurs qui pratiquent des prix moins élevés. Sports Direct et Decathlon vendent respectivement le maillot officiel sans flocage à 70 euros et 64,99 euros. Même si l’on peut lire parfois la mention "réplique", il s’agit bien du même produit. L’information est confirmée par Adidas : "Sports Direct et Decathlon font partie de nos distributeurs européens autorisés à vendre le maillot officiel. Le terme réplique est souvent utilisé par les marques et fait référence aux maillots officiels utilisés pendant les matchs. Dans le cas de la Belgique, cela signifie qu'ils sont identiques aux maillots de football portés par les joueurs".

Bref, ça vaut la peine de faire son marché. En cherchant, on peut déjà faire une économie de 20 à 25 euros sur le même produit. Chacun fera son choix en âme et conscience. Car, dans deux ans, un autre maillot sortira à nouveau. Et celui de la coupe du monde de Russie en 2018 sera déjà un vestige du passé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK