Plate-forme ODR : règlement en ligne des litiges de l'e-commerce

Le commerce en ligne, c'est un secteur très en forme! Les chiffres ont été publiés et c'est clair : le Belge dépense de plus en plus en ligne. Rien que pour le premier semestre de cette année, le Belge a déjà dépensé pour près de 5 milliards en ligne. C'est une progression de 10% par rapport à l'année dernière. Et cela représente plus de 42 millions d'achats.

Aujourd'hui, on estime que 17% des dépenses sont effectuées en ligne. Autre chiffre : le Belge a dépensé en moyenne 348 euros en ligne pour le second trimestre de l'année. Et un achat en ligne représente en moyenne 118 euros. 

Mais les achats en ligne, ça ne se passe pas toujours bien ... Et souvent, il s'agit de sites situés à l'étranger. Il existe une plate-forme qui a été lancée en février de l'année dernière. Elle s'appelle " ODR " pour Online Dispute Resolution (règlement en ligne des litiges) et elle permet de résoudre les litiges entre commerçants et consommateurs sans passer par les tribunaux. En Belgique, c'est le Centre Européen des Consommateurs qui est le point de contact. 

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la plate-forme, Ibtissame Benlachhab du CEC donne quelques renseignements à ce sujet : " La plate-forme européenne est une plate-forme qui a été mise en place par la Commission européenne, en collaboration avec les états membres. Cette plate-forme a pour vocation de regrouper tous les services de médiation et d'arbitrage qui existent dans toute l'Union Européenne. Cela fait 260 services d'arbitrage et de médiation au sein de toute l'Union Européenne. Ce qui vous permet en tant que consommateur belge par exemple de pouvoir les contacter très facilement et très rapidement via cette plate-forme ".

Possibilité d'introduire un dossier sur la plate-forme

" Le CEC a été désigné comme point de contact par cette plate-forme- là, donc si vous avez une question sur la manière dont cette plate-forme fonctionne, vous pouvez faire appel à nous et on vous aidera pour votre problème. Il faut savoir que sur cette plate-forme, vous pouvez y introduire votre dossier pour tout litige qui concerne un achat que vous avez fait sur internet, sur un site basé au sein de l'Union Européenne. On retrouve beaucoup de sites ".be", ".fr" et ".nl" qui donnent l'impression qu'ils sont basés en France ou aux Pays-Bas, mais ce n'est pas forcément le cas. Il faut systématiquement vérifier que le site possède une adresse postale au sein de l'Union Européenne, et quand c'est le cas, vous pouvez introduire votre dossier sur le plate-forme ODR. 

Actuellement, la plate-forme n'est qu'à ses débuts, elle n'est pas encore très connue. 24 000 consommateurs ont déjà fait appel à ses services au sein de l'Union Européenne. On est encore dans une phase de lancement. Il y a à peu près 560 consommateurs belges qui ont fait appel à cette plate-forme ODR. Avec cette plate-forme, vous gagnez du temps mais aussi de l'argent. C'est largement inférieur à ce que vous devriez dépenser devant les tribunaux. Si vous avez affaire à un vendeur qui se trouve dans un autre pays de l'Union Européenne, sachez que la plate-forme existe dans toutes les langues de l'Union Européenne. Un système de traduction automatique vous aide à correspondre très facilement ".