Petites Pieuvres Sensation Cocon, des doudous pour réconforter les bébés prématurés

Petit à petit, il y a des petites pieuvres qui envahissent les services de néonatologie d’Europe ... Et ces doudous sont apparemment une révolution pour nos prématurés !

Un bébé prématuré, pour rappel, est un bébé qui naît avant que 37 semaines de grossesse se soient écoulées. Normalement, une grossesse dure environ quarante semaines. Chaque année quinze millions d’enfants naissent prématurément dans le monde. Rien qu’en Belgique, 27 bébés prématurés pointent le bout de leur nez chaque jour, et c'est un chiffre qui ne cesse d’augmenter en Belgique, notamment dû aux grossesses tardives ou encore au tabagisme des mères. Les prématurés ne sont pas totalement et parfois pas du tout prêts à vivre de manière autonome. Ils ont souvent besoin d’être aidés pour se nourrir et se refroidissent plus facilement. Et comme leur organisme n’est pas encore complètement développé, ils peuvent avoir des problèmes respiratoires et souffrir d’autres complications, comme des infections.

Des doudous en forme de pieuvres qui aident les prématurés en les réconfortant 

Les petites pieuvres en coton ont le don de réconforter l’enfant. En effet, les prématurés sont reliés à des sondes, des perfusions, des petits tuyaux, qu’ils arrachent souvent. Le problème c’est qu’à chaque fois qu’il faut remettre une sonde gastrique en place, c’est un moment très désagréable pour l’enfant. Tout ce qui peut donc aider l’enfant à ne pas les arracher et à les garder le plus longtemps possible est positif pour lui. Et c’est le cas de ces petites pieuvres. Leurs nombreux tentacules sont conçus sur le modèle du cordon ombilical et rassurent l’enfant. Les bébés s’agrippent alors et s’accrochent aux tentacules comme ils le faisaient avec le cordon maternel et ça leur évite de tirer sur les autres tuyaux.

Actuellement, aucune étude scientifique n’a encore été menée mais les infirmières des différents hôpitaux qui les utilisent ont réellement constaté des différences. Avec les pieuvres, le rythme cardiaque des bébés se stabilise et les perfusions par exemple restent en place plus longtemps.

Ces petites pieuvres trouvent leur origine au Danemark

En janvier 2013, une sage-femme danoise, elle-même maman d’un prématuré, a crocheté une petite pieuvre pour son bébé. Après l’avoir placé dans la couveuse du bébé, le personnel de néonatalogie a remarqué une différence dans son comportement. Le projet s’est développé partout au Danemark pour ensuite s’étendre à pleins d’autres pays européens. En Belgique, l’hôpital Notre-Dame de Grâce à Charleroi les utilise depuis près d’un an. C’est une ancienne assistante en pédiatrie qui a proposé le projet et qui a été accepté. Près d’un an plus tard, le personnel du service néonatologie fait le même constat, les petites pieuvres fonctionnent bien ! Notre-Dame de Charleroi n’est pas le seul hôpital belge à participer à ce projet. Une vingtaine d’hôpitaux sont inscrits sur le site officiel, où vous pouvez notamment retrouver la liste des participants .

Des petites pieuvres confectionnées par des bénévoles

Le projet des pieuvres sensation cocon est 100% bénévole, 100% gratuit, 100% sans aide financière de sponsors, 100% sans publicités et à 500% pour tous les bébés et les parents des services néonatalogie ! Ce sont donc des bénévoles qui paient pour les faire. Ces derniers donnent de leur temps et surtout paient de leur poche le matériel nécessaire à la réalisation des pieuvres. Les adeptes de crochet sont bien organisées, elles ont même créé un groupe Facebook appelé "Bons Plans coton PPSC" (pour petite pieuvre sensation cocon), reprenant toutes les réductions et bons plans sur les cotons utilisés afin de faire des économies pour créer encore plus de pieuvres. Les concepteurs de la petite pieuvre refusent de les vendre.

Les prématurés étant très fragiles, les pieuvres doivent donc respecter toute une série de consignes. Sur le site officiel des pieuvres, il existe d’ailleurs différents tutoriels pour aider à les réaliser ainsi qu’un rappel des règles de sécurité. La tête doit, par exemple, faire 4,5 centimètres de large, pour que le bébé ne puisse pas la mettre dans sa bouche. Le corps de la pieuvre ne peut pas être plus grand que celui du bébé. Il ne peut pas dépasser huit centimètres. Idem pour les tentacules, il y a une longueur maximale, vingt centimètres une fois étirés. Le rembourrage doit être fait en matériau à séchage rapide à cause de la prolifération de bactéries dans les textiles humides. Et elles doivent être faites en coton 100% qui ne peluche pas.

Des ambassadeurs pour vérifier la qualité des pieuvres

Pour vérifier cela, il existe un contrôle de qualité réalisé par ce qu’ils appellent les ambassadeurs. Pour chaque hôpital participant au projet, il y a une personne qui s'est présentée comme ambassadeur. Ces ambassadeurs contrôlent les pieuvres pour voir si elles correspondent aux exigences de sécurité et les lavent à 60° pour tuer les bactéries. Ensuite, les pieuvres sont emballées individuellement avec une petite carte ou lettre pour les parents.

Si vous faites du crochet et que vous souhaitez aider à faire des pieuvres, il vous suffit de rentrer en contact avec l’ambassadeur de l’hôpital le plus proche de chez vous. Et pour les réaliser, vous trouverez toutes les instructions et toutes les règles de sécurité sur le site internet Petite Pieuvre Sensation Cocon

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir