On n'est pas des Pigeons piège les rois de la manipulation

"Je vous en conjure Sainte Mère de Dieu, faites ça pour moi ! " C’est par cette prière que débute notre scénario. On n’est pas des Pigeons a voulu frapper fort pour piéger des marabouts. Le pitch, lui, est simple : Thibaut Roland, chroniqueur du magazine télévisé veut devenir présentateur à la place du présentateur. Il a déjà tout essayé pour conquérir le trône de Benjamin Maréchal, en vain. Son ultime solution : faire appel aux rois de la manipulation : les marabouts.

Pour recevoir ces médiums, Thibaut prépare un appartement. Il le fera passer pour celui de Benjamin, son ami. Il accueillera un premier marabout, puis un second. Voici un petit condensé de leurs interactions. Marabout 2 : "Tout ce que j’aime aussi, c’est la discrétion. Là, là, on doit être super discret, comme c’est une personne hyperconnue. Il faut que ça reste entre nous. Ça, c’est sa fiancée, très jolie…" Marabout 1 : "…Son papa et sa maman. Ça, c’est toute la famille." Après les présentations, vient rapidement la question de l’argent. Marabout 1 : "Vous avez les 80 euros, mettez là ! 80 euros !" Marabout 2 : "Tu dois mettre le prix de déplacement, pour que je commence." Ce deuxième marabout est plus gourmand. Il demande 250 euros pour sa première visite.

Des rituels insolites

Place maintenant aux fameux rituels. Marabout 2 : 1637 chapelets au-dessus de la tête. Marabout 2 : 1725 "Benjamin maréchal, Thibault mérite cette place…"
Marabout 1 : "Blablabla" Marabout 2 : 1322 "Thibaut Roland travaille de la télé émission qu’il est en train de faire…" Marabout 1 : 5300 1643 coquillages et serre-tête sur Fanny… Coïncidence ou pas, ces deux marabouts mettent le doigt sur un obstacle, une personne. Marabout 1 : "Il y a un blocage" Marabout 2 : "- On doit faire un travail contre elle, tu connais son nom ? – Fanny !" A côté de cet obstacle à lever, il y a un encore d’autres actions à mener. Marabout 1 : "Il faut que vous cherchiez 3 produits, 7 produits." Marabout 2 : "Cette place, tu vas la récupérer, mais il y a un petit travaux à faire… Non ça manque un peu de travail." Marabout 1 : "On va trouver le produit, il faut que tu paies. Maintenant ? 600.800 1000 c’est à vous de voir ce que vous pouvez prendre."
"600 c’est beaucoup, ce n’est pas beaucoup. Le succès c’est à vie."
Les marabouts repartent. L’un avec des biens très intimes de Benjamin, un caleçon, car attention, le travail n’est pas terminé. Marabout 2 : "Cette place tu vas la gagner, ça, c’est sur et certain. OK ?" Marabout 1 : "Tu vas être heureux… Bon salaire, reconnu partout." Marabout 2 : "Tu vas l’avoir, ça, je te dis, ma parole"

La technique du "pied dans la porte"

Quand le marabout tient une proie. Il ne la lâche plus. Thibaut reçoit comme cela après ces premières rencontres, de nouvelles sollicitations : "Le sacrifice qu’on va faire en Afrique, 14 moutons… En Afrique pour toi. Mais là, le produit, c’est 950 euros." Thibaut non plus, ne lâche pas l’affaire. Il s’est lancé dans un ultime défi qu’il est en passe de réaliser. Il emmène dans l’antre des pigeons, l’un de ses marabouts. "Si on voit les autres gens de l’équipe, je dis que tu es mon ami." Dans les coulisses de l’émission, le marabout ne perd pas le nord. Il retente de soutirer de l’argent à Thibaut. "Sur la vie de mon père, j’ai dépensé plus de 850 euros. Ça, je t’avais dit que moi pour l’instant, je n’ai que 250. Je vais essayer, je vais essayer." Thibaut parvient à l’amener jusqu’au plateau de l’émission. "Tu vois ça, c’est ma maison. Je pourrais dire bonsoir bienvenu dans l’Emission On n’est pas des Pigeons, votre rendez-vous…" Marabout 2 : "Je vais te donner du sable. Tu en mets partout où il marche… Dans 3, 4 jours tu vas m’appeler, je te donnerai (c’est) une bonne nouvelle. Tu crois ? Sur la vie de mon père…" Et là, une rencontre surréaliste se produit. Le présentateur emblématique des pigeons serre la main à un marabout. "Bonjour Benjamin… Je te présente Omar (prénom d’emprunt), on a été à l’école ensemble." Le marabout a-t-il envoûté Benjamin en lui serrant la main ? Et ce rituel du sable permettra-t-il à Thibaut d’atteindre enfin son rêve ? Réponse dans le Prime des Pigeons de ce mercredi 6 novembre à 20h20 sur la Une (RTBF), disponible sur Auvio.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK