On a testé une boisson énergisante

Une boisson énergisante peut-elle influencer la performance sportive? Pour répondre à cette question nous avons fait appel à Geoffrey, cycliste amateur. On a réalisé un test de performance, Geoffrey a dû faire un travail mécanique : atteindre le plus rapidement possible 600kJ.

Première partie pour Geoffrey, un test réalisé uniquement avec de l'eau. Pour toute étude scientifique, il faut un certain nombre de sujets pour valider des statistiques, ce n'est pas le cas ici. Les informations que l'on a constatées sont des informations personnelles, en aucun cas elles ne peuvent être généralisées.
Lors du test, Geoffrey ne dispose d'aucune information, le test se fait à l'aveugle.

Première étape, Geoffrey est tout proche des 600 KJ, il donne tout... Il atteint les 600KJ en 37’43’’, pour se faire il a développé une moyenne de 265W. Trois jours plus tard, Geoffrey est de retour, mais aujourd'hui avant de pédaler il boit deux canettes de Red Bull. C'est reparti pour Geoffrey, après avoir consommé du Red Bull, il doit à nouveau atteindre les 600 KJ en moins de temps possible. Une fois encore Geoffrey va au bout de lui-même.

Fin de la deuxième étape, résultat 272 W en 36’48’’ soit inférieur 1’ de moins et une moyenne supérieure de 7 W.

La boisson énergisante peut agir de deux manières, l’effet caféine, lui, agit sur les récepteurs au niveau du système nerveux central. La taurine, présente également dans la boisson énergisante, peut aussi avoir un effet et stimuler le système nerveux central.

A noter qu'il existe sur le marché des boissons énergétiques plus adaptées à l'effort physique, elles sont moins pétillantes, et moins sucrées...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK