On a testé des outils haut de gamme et bas de gamme

Tournevis, pince coupante, forets, pince à sertir : j'ai décidé de me faire une caisse à outils très bon marché. Histoire de tester mon investissement, direction l'ITN, l'Institut Technique de Namur, en compagnie d’élèves de cinquième en électromécanique.

Pour une première épreuve

On a testé des forets, entendez des mèches à forer pour le métal à 20 cents, à 1 euro et à 4 euros pièce. Pour la mise en place du test, un bloc d'acier de construction dans lequel on a tenté 30 perçages par foret. 

Le moins cher, à 20 cents, n'a pas résisté. Du bas de gamme avec une apparence trompeuse, un look qui fait penser à du matériel haut de gamme, mais qui ne l’est pas. Le moyen de gamme et le haut de gamme ont réussi le test. Le foret à 1 euro, le moyen de gamme est le maître achat.

Autre test, des pinces à sertir

Les pinces à sertir servent à placer des embouts sur l'extrémité des fils conducteurs. Une pince à 10 euros face à deux autres pinces à 50 et à 100 euros. Une pince à 10 euros qui a fait la bonne affaire, pas besoin de dépenser plus d’argent pour un travail domestique.

Dernier test : pour des travaux en électricité

Pour ces travaux, trois sets d'outils : le premier à 4 euros, le second à 15 euros et le haut de gamme à 100 euros. Des outils qu’on a mis dans les mains de trois élèves (François, Lorenz et Fostim) section électricité. On leur a demandé de remplir une mission : faire une extension d’installation électrique en partant d’une boîte de dérivation. François et ses outils très bon marché a galéré, le moyen de gamme n'est pas génial non plus. Pour les outils haut de gamme, le travail a par contre bien évolué. Après 30' le tour est joué, pour Fostim et ses outils haut de gamme. Lorenz a fini par perdre patience, avec ses outils moyens de gamme à 15 euros. François et ses outils bas de gamme n’a pas su faire le travail demandé.

En conclusion, pour les deux épreuves les plus simples de notre test, le bon marché a pu convenir. Mais pour la mission de bricolage plus complexe en électricité, les outils les plus chers ont nettement pris le dessus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK