NOPOU, le premier centre de traitement anti-poux en Belgique

Ah, les poux! La terreur de tous les parents! Rien que le fait d'en parler donne l'envie de se gratter... Ils sont bien souvent difficile à éradiquer, mais prochainement va s'ouvrir un centre de traitement anti-poux qui permettra sans doute de vous aider.

Laurence Rivet, à l'origine de cette initiative, explique en quoi cette démarche sera plus efficace que tous les traitements qui existent sur le marché : "Nous utilisons l'appareil AirAllé. Celui-ci déshydrate en une séance les lentes et les poux qui sont sur le cuir chevelu des personnes atteintes. La différence avec les produits pharmaceutiques ou les remèdes de grand-mère que l'on connaît, c'est que ce système s'attaque particulièrement aux lentes. La plupart des produits pharmaceutiques permet de tuer, dans la plupart des cas, les poux adultes qu'on a sur la tête. En général, on a 15 à 20 poux qui se baladent sur une tête lorsqu'on est infesté.

Le souci, ce sont les lentes, c'est-à-dire les petits œufs qui sont quasiment indestructibles. Il existe, à ma connaissance, 2 moyens de les retirer : soit à la main ou alors avec un peigne à poux, mais dans ces cas-là il suffit d'en laisser quelques-unes dans les cheveux et l'infestation perdure. Soit il y a le système AirAllé qui permet de les éliminer en une seule fois".

Un traitement de 90 minutes

Elle donne également des renseignements sur le système qui est utilisé : "Notre système ressemble à un gros sèche-cheveux, de taille imposante, avec un embout assez imposant également. Ça n'aspire pas, ça souffle à température plus douce que la plupart des sèche-cheveux, et avec un débit très important, ce qui permet de déshydrater les poux et les lentes. Le système existe depuis 2006, il est utilisé dans le monde entier depuis plus de dix ans et il est très efficace. Une séance dure environ 90 minutes, selon l'importance de la chevelure. Dans 90% des cas, une seule séance suffit.

Les 90 minutes sont coupées en trois étapes : le passage de la machine sur chaque zone du cuir chevelu de façon très précise, ensuite on va poser une lotion qui va lisser le cheveux et faciliter la troisième étape, qui est le passage au peigne à poux, qui va enlever tous les débris".

Une garantie de 7 jours

Et s'il reste encore des poux lorsqu'on rentre chez soi, comment cela se passe-t-il? Peut-on y retourner? "Nous donnons une garantie de 7 jours, ce qui offre un certain confort aux parents qui ont le moindre doute s'ils retrouvent une lente morte par exemple (qui ressemble très fort à une lente vivante) 3 ou 4 jours après le traitement dans la chevelure de l'enfant. Ils peuvent alors revenir sans frais, on repassera le peigne si besoin. C'est la même chose avec les démangeaisons qui peuvent perdurer. S'il y a encore des chatouillements, on peut rassurer les parents et assurer le suivi.

Les tarifs débutent à 89€ pour 90 minutes de traitement, et vont dépendre de la longueur de la chevelure, plus la garantie de 7 jours. L'idée est aussi de vérifier les autres membres de la famille. On va en effet conseiller aux parents de vérifier les cheveux des autres membres de la famille, même les parents. On peut alors faire un tarif familial. Le premier centre ouvrira ses portes à Bruxelles (Uccle), mais on espère en développer d'autres également".

Plus d'infos sur le site internet ou sur la page Facebook du centre de traitement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK