Minitrips à nos frontières: Lille, ville pleine d'histoire à deux pas de la Belgique

Minitrips à nos frontières: Lille
Minitrips à nos frontières: Lille - © Alphotographic - Getty Images

Lille, c'est une métropole de plus d'un million d'habitants, la quatrième plus grosse agglomération française. Elle se trouve à deux pas de la Belgique, dix kilomètres pour être précis. Prix du billet de train aller-retour : 65 euros.

Pour visiter cette ville, nous avons emprunté le moyen de transport, sans aucun doute, le plus emblématique de la France... une deux chevaux. "C'est vraiment la voiture populaire par excellence... C'est une voiture qui a été conçue avant la guerre, mais qui a été produite après la guerre. On a voiture qui est très souple, dans le sens où elle a été conçue pour pouvoir transporter des œufs sur la banquette arrière, et pouvoir rouler dans les champs", nous renseigne Louis, guide et conducteur de deux chevaux. 

Cette deux chevaux nous permet de nous immerger dans la tradition française, mais pas seulement. Pour visiter une ville, cette voiture est idéale. "Le gros intérêt de la deux chevaux ici quand on fait des visites, à part la sympathie et le charme de la voiture, c'est surtout le fait que le toit soit entièrement découvrable, ce qui permet une vue panoramique sur les bâtiments et sur la ville", précise à nouveau notre guide. Pour une heure de visite en deux chevaux, compter 39 euros par personne. "Ici, c'est le beffroi de la chambre de commerce, qui symbolise la puissance libérale de la région".

Une visite du beffroi pour 6€

Quelques minutes plus loin, c'est au pied d'un autre beffroi que Louis nous dépose. Nous avons rendez-vous à son sommet pour une vue imprenable sur la ville. Mais ce panorama se mérite. Il y a 100 marches à gravir avant un ascenseur. Nous y retrouvons Françoise, guide de la ville. Ce beffroi construit il y a moins d'un siècle, s'est révélé très utile au fil du temps. Il aura accueilli un des premiers émetteurs TV au monde. "Mais c'est plutôt décoratif et pour symboliser la ville flamande, la ville traditionnelle car c'est une tradition dans toutes les villes flamandes d'avoir un beffroi, pour symboliser les libertés des communes, toujours pouvoir local vers le pouvoir central.", précise Françoise.

Pour une visite du beffroi, il vous en coûtera 6 euros. La balade se poursuit en deux chevaux dans les ruelles parfois très étroites de la vieille ville et notre guide ne manque pas d'idées pour nous surprendre. "Ça c'est le premier bar à chiens de la ville, on peut y aller, prendre un café ou un thé, et faire des câlins à des chiens...". Plus sérieusement, Louis nous dévoilera aussi quelques anecdotes historiques. Il nous a notamment emmenés en face de la maison natale de Charles de Gaulle. Aujourd'hui, cette maison est un musée. 

Dégustation incontournable : le merveilleux de Lille

Cette balade très conviviale et instructive nous a mis en appétit. Louis nous dépose à deux pas d'une boutique qui rencontre un certain succès ici. On y confectionne une spécialité locale : le merveilleux de Lille. "Ce sont deux petites meringues, on met de la crème au milieu et après on masque le tout, et on les enrobe de copeaux de chocolat ou de meringue cristallisée. C'est une crème liquide montée en chantilly, c'est quelque chose de très léger et non de la crème au beurre comme beaucoup de gens peuvent le penser... Ça fait la légèreté du produit", déclare Charlotte, fabricante de merveilleux de Lille. 

Nous serions bien restés un jour de plus à Lille. Pour ce minitrip d'une journée, le train, la balade en deux chevaux, la visite du beffroi, le lunch, une boite de merveilleux, la note s'élève par personne à 145 euros. Lille, encore une merveilleuse découverte à nos frontières.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK