Un menu de fête avec un petit budget, c'est possible?

La famille Ponchaut-Delinowski et son menu de fête !
La famille Ponchaut-Delinowski et son menu de fête ! - © fwalravens@be

On est mi-décembre et après Saint-Nicolas, il y a encore les réveillons de Noël et Nouvel An ! Notre portefeuille n'est malheureusement pas extensible... Et pourtant, tout le monde aime préparer une table et un menu spécial ces soirs-là.  "On n'est pas des pigeons" a demandé à la famille Ponchaut-Delinowski de Rêves, un petit village près de Gosselies, d'imaginer un menu de fête. 20€ par personne : apéro, zakouskis et boissons compris. Un petit défi de fin d'année.

Dans la famille Ponchaut-Delinowski, Angélique et Steeve ont deux enfants : Olivia la terrible, 5 ans et Alicia la douce, 8 ans. Le papa doit partir travailler. La maman et ses deux petites filles vont choisir les mets parmi le tas de dépliants publicitaires que l'on reçoit en cette fin d'année. Et le choix est très vaste et les idées multiples. Cava en apéro, avec zakouski. En entrée, un feuilleté sauce bolognaise et comme plat, un rôti avec des pommes duchesse et des haricots verts. Deux desserts : une bûche faite maison et une autre glacée pour les petites.

Avec 80€ en poche, c'est parti pour une expédition au supermarché. Premier arrêt chez Lidl. Et dès le départ, Angélique initie Alicia aux prix et surtout au calcul mental, histoire de ne pas dépasser le budget imposé. Et la maman a un œil de lynx  : "Le Cava est moins cher que chez Carrefour". Et après avoir trouvé la majeure partie de ses courses tout en faisant attention aux prix affichés, 
Angélique fait ses comptes pendant que Olivia, la petite canaille, a plus d'un tour dans son sac et tente de mettre des jouets dans le caddie. Après plusieurs tentatives, Angélique finira par craquer pour des chocolats. Pas évident de faire les courses avec des enfants avoue Angélique : "Elles veulent tout acheter mais on gère, on gère mais on se fait aussi plaisir ! Le montant de leurs achats s'élève ici à 43,07€. Il me manque le rôti et la bûche glacée".

Entrons dans le deuxième supermarché, chez Carrefour, où Angélique a repéré quelques promotions et surtout pour clôturer la liste  des courses et acheter notamment des marques comme le mousseux pour enfants. La liste est finie mais Angélique craque pour des zakouski surgelés et aussi une bûche glacée et autres douceurs. Un vin rouge notamment : 1+1 gratuit. Vérifions à la caisse, 46,21€, soit 9€ de trop...

Angélique retire très vite trois produits dont la bûche glacée et les zakouski. Défi presque réussi ! Elle avoue aussi avoir eu des tentation dans ce dernier magasin... Et après une journée de course éreintante, il est grand temps de passer à table ! Santé et bon appétit !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK