Masques NanOx : Campagne de financement suspendue… Que se passe-t-il ?

Masques nanOx : Campagne de financement suspendue… Que se passe-t-il ?
2 images
Masques nanOx : Campagne de financement suspendue… Que se passe-t-il ? - © NanOx

C’est un projet qui avait suscité l’enthousiasme fin avril. Enthousiasme des médias, des citoyens, et même de certains médecins !

Une société namuroise, NanOx, souhaitait se lancer dans la production de masques en silicone. Un masque vendu 29 euros et livré avec 10 capsules de filtration. Réutilisable, confortable, écologique et économique.

Une solution bienvenue face à la problématique des masques.

Chaque capsule de filtration est efficace durant 6 à 8h, soit 3 à 4 fois plus longtemps que d’autres masques du même type.

Une campagne de financement participatif a été lancée afin de financer le projet. Un succès, le crowdfunding avait dépassé les 500.000 euros !

Mais voilà, l’histoire qui commençait pourtant si bien, suscite bien des questions aujourd’hui… Vous êtes nombreux à nous contacter à ce sujet.

Collecte suspendue…

Début mai, Kiss Kiss Bank Bank, le site de crowdfunding, décidait de suspendre la collecte. De quoi surprendre, inquiéter et jeter le trouble parmi les nombreux contributeurs, informés de la situation par un message de la plateforme :

" Notre département juridique a approfondi son investigation et a demandé au porteur de projet des pièces complémentaires, au vu de l’attractivité du projet et des nombreuses remontées mettant en doute son intégrité. […] Si ces éléments nous parviennent et nous apportent la certitude la plus solide possible de l’intégrité de ce projet, la collecte sera bien entendu ré-ouverte. En revanche, si tel n’était pas le cas, nous procéderons au remboursement intégral de tous les contributeurs." Un point rassurant pour les contributeurs.

Contacté, le site de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank nous confirmait que le projet était toujours en suspens, jusqu’à nouvel ordre.

De son côté, l’équipe de NanOx devait répondre aux demandes de Kiss Kiss Bank Bank et faire face au mécontentement de certains internautes qui s’interrogeaient, voire qui criaient à l’arnaque !

Des masques chinois ?

Parmi les "éléments" troublants mis en avant sur les réseaux sociaux par quelques internautes, des produits fort ressemblants vendus sur des sites chinois. "Ce sont les chinois qui nous copient et pas l’inverse" nous assurait Nicolas Bustin, le concepteur des masques, le 7 mai dernier.

C’est un projet qui existe depuis 1998. Nous sommes victimes de quelques trolls, d’individus malveillants.

"Ces masques chinois n’ont strictement rien à voir avec ceux que nous proposons. On ne parle pas du même produit " expliquait Francois Chevigné, l’un des membres de l’équipe.

Nous recevons même des menaces de mort !

Collecte annulée

Et il faut répondre aux questions des journalistes… Sans trop en dire. Pour les détails, il faudra patienter. La société NanOx enverra un communiqué de presse dans les prochains jours, assure-t-elle.

Mais les dernières nouvelles sont finalement venues de Kiss Kiss Bank Bank.

Ce lundi 11 mai, le site a décidé d’annuler la collecte. Dans un courriel envoyé aux contributeurs, la plateforme de crowdfunding s’explique.

"Malheureusement, en l’état des éléments en notre possession, nous ne sommes pas en mesure de vous assurer de la viabilité immédiate de ce projet. Nos doutes sur ce projet, relayés par les membres de la communauté KissKissBankBank, n’ont pas été levés, or, il a toujours été essentiel de protéger celle-ci, plus encore dans le contexte de crise sanitaire que nous vivons." Kiss Kiss Bank Bank a donc pris la décision de clôturer la campagne du projet, et s’engage à rembourser intégralement tous les contributeurs.

Le projet n’est pas gelé, les masques seront produits et livrés.

Une chose est sûre, l’entreprise se retrouvait déjà la semaine dernière dans une position délicate. Et si la majorité des contributeurs restaient confiants, d’autres avaient déjà préféré se retirer, avant de connaître les conclusions de l’enquête. Mais l’équipe gardait espoir : Le projet se poursuit malgré tout " affirmait François Chevigné le 7 mai dernier.

L’objectif initial avait déjà été reporté de quelques semaines, suite à un problème de disponibilité de la matière filtrante. Mais suite à la suspension de la collecte, l’objectif de la fin juin semblait plus réaliste, selon les principaux concernés. C'était avant la décision de Kiss Kiss Bank Bank d'arrêter la récolte de fonds. 

L’arrêt de la collecte signifiera-t-il la fin du projet ? S’il se poursuit, les masques seront-ils livrés avant la fin juin ? Autant de questions qui restent en suspens. Affaire à suivre…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK