Mangera-t-on bientôt des tomates cultivées sur Mars ?

Il est probable que les astronautes qu’on enverra un jour sur Mars puissent cultiver des légumes sur place. En tout cas, de nombreux chercheurs y travaillent activement! Mars est la quatrième planète en partant du soleil. Mais au final, pourquoi vouloir cultiver des plantes sur Mars? Parce que les astronautes doivent bien manger!

Principalement de la nourriture lyophilisée

Pour le moment dans les missions spatiales, les astronautes consomment principalement de la nourriture lyophilisée. Pratique, tant pour la conservation qu’au niveau de la masse, cela ne pèse pas grand chose, ce qui est un avantage au moment du décollage. Mais cultiver des légumes dans l’espace c’est encore plus intéressant :

  1. Des graines c’est plus léger, et moins encombrant que des denrées. Pas besoin de stockage.
  2. Ça permet une certaine autonomie sur le plan alimentaire
  3. C’est intéressant au niveau nutritionnel
  4. Et surtout ça a un intérêt non négligeable d’un point de vue psychologique! Cultiver des légumes, choyer une plante, c’est bon pour le moral des troupes! Ca permet également aux astronautes de rester en contact avec quelque chose de "terrestre". Et puis dans l’assiette aussi ça apporte du plaisir, des saveurs, des textures qu’il n’y a pas avec la nourriture lyophilisée.

Tout ceci est vrai dans l’absolu pour les missions spatiales mais ça l’est d’autant plus pour les missions sur Mars qui seront nettement plus longues que les missions actuelles. Mars se situe en moyenne à 76 millions de kilomètres de la Terre. Contre 300/400 kilomètres seulement de la surface de la Terre pour la station spatiale internationale. Donc les voyages vers Mars seront beaucoup plus longs, 18 mois, au minimum!

Des salades cultivées dans la Station Spatiale Internationale

Dans cette Station Spatiale Internationale, ils ont réussi à cultiver de la salade il y a quelques années, c’était en 2015! C’était la toute première salade cultivée, récoltée et consommée dans l’espace (laitue romaine cultivée hors sol). Sur Mars, c’est plutôt complexe. Pour pousser, nos plantes ont besoin de lumière, de chaleur, d'eau, de CO2 et de micronutriments. Or, sur Mars il y a moins de lumière que sur Terre. Il y a de l’eau mais surtout sous forme de glace. Il y a du CO2 mais il est difficile à capter par les plantes pour des questions de pression atmosphérique. Bref, pour faire pousser nos légumes sur Mars il faudrait un environnement artificiel! Et puis sur Mars il n’y a pas de petites abeilles qui vont butiner les fleurs. Du coup, il faut des plantes capables de s’auto-féconder, des plantes autogames, comme les tomates.

Vu que la culture dans l’espace et spécifiquement sur Mars est un objectif fondamental de la conquête spatiale, de nombreuses recherches sont menées! Aux Etats-Unis dans le désert de l’Utah lors d’une simulation de vie sur Mars, une biologiste a tenté de faire pousser des salades et des graines germées durant plusieurs semaines. Au Pérou, des chercheurs mènent des expériences sur des variétés de pomme de terre capables de pousser sur Mars. Ce qui intéresse beaucoup la NASA… Et puis, pour accompagner tous ces mets, pourquoi ne pas boire une petite lampée de vin martien? Des chercheurs en Géorgie étudient la question depuis quelques années. Leur but? Trouver le cépage qui s’adaptera le mieux aux conditions de vie sur Mars. Dans le même registre, la marque de bière américaine Budweiser a envoyé des graines d’orge dans l’espace dans l’idée de pouvoir peut-être à l’avenir brasser de la bière sur Mars si des colonies s’y installent… C’est en tout cas un bon coup de communication. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK