Macarons-nous!, une entreprise qui propose des macarons salés aux divers fromages

Aujourd'hui, l'équipe radio d'On n'est pas des pigeons a reçu Dimitri Flamand, venu parler de sa société, Macarons-nous!. Auparavant, Dimitri était boucher, mais ça, c'était avant! Maintenant il fait des macarons. Nous sommes à Amay, pas loin de Huy. Il y a par exemple des macarons au chocolat ou au citron, mais aussi au fromage de Herve ou au camembert!

Dimitri revient d'ailleurs du Mondial des fromages où il a présenté ses produits. Ce dernier raconte son aventure : "J'ai fait mes études de boucher et puis j'ai poursuivi un autre chemin ... Dans mes macarons, j'ai notamment une gamme au fromage. J'ai un jour rencontré un fromager, j'ai regardé ses plateaux, et tous les ingrédients du macaron étaient là : les amandes, les confitures, ... Je me suis donc dit que l'on pouvait les associer, et cela fait maintenant cinq ans que je me suis lancé. Il y a notamment des macarons chèvre-mûre, gruyère-fruits rouges, mimolette-fruits jaunes, parmesan et truffe, ... C'est très varié.

Pour mettre au point une recette, pour obtenir un équilibre, il y a beaucoup d'essais à faire. Pour faire les macarons, je m'inspire des revues, de mes crémiers-fromagers qui sélectionnent mes produits, et avec qui on discute. Le fromage de chèvre par exemple, il vient de la Fromagerie du Samson, à Gesves. Les autres fromages, de Suisse et de France, sont sélectionnés par la maison A Table!, à Hannut ". 

Mondial du fromage

" J'ai également participé au Mondial du fromage, à Tours, où j'ai reçu une médaille d'argent pour le macaron chèvre-mûre. 600 produits étaient présents lors de ce concours. 

Je prépare aussi des macarons sucrés, comme par exemple avec du kalamansi, un citron qui vient des Philippines, ou encore des macarons pomme-cannelle. En tant que Liégeois, c'était presque obligé! Tous nos distributeurs se retrouvent sur notre site internet, et vous pouvez aussi passer commande auprès de notre atelier pour obtenir nos macarons. Leur prix varie entre 0,80 euros et 1,60 euros ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir