Les toilettes sèches sentent-elles bon ou mauvais ?

Lorsque l'on évoque des toilettes sèches, on imagine un lieu bucolique au fond du jardin. Un petit coin dénué de tout confort ... Et pourtant, des familles décident d'en installer une chez elles, dans la maison. Nous avons été à Houx, près D'Yvoir, et à Falisolleprès de Sambreville afin de voir les avantages et les inconvénients de ces WC sans chasse et nous avons fait analyser leurs odeurs par des spécialistes en olfactométrie! Voici les résultats!

Cela fait 7 ans que la Famille Pereau a décidé d'installer une toilette sèche à l'entrée de leur maison... et cela fait 7 ans que tout le monde est ravit. Stéphane, le concepteur et père de la famille composée de 3 jeunes enfants, estime : " Plus d'odeurs, plus de plouf et oui, c'est une économie d'eau de 5 à 10 litres par chasse mais aussi et surtout fini tous les produits d'entretien que l'on utilise pour les toilettes classiques !''.

Écologique

Le principe des toilettes sèches est de récolter les urines et les excréments dans un seau et de recouvrir le tout de matières sèches : copeaux, sciures de bois, herbes séchées, feuilles mortes broyées ou même de la terre. Le tout est ensuite composté au jardin avant d'être réintroduit dans la nature sous forme d'engrais. Et Stéphane constate que son potager n'a jamais été aussi beau et que même des mini-tomates sont apparues sur le compost. Nos déjections sont pleines de ressources ...

Economique

On économise de l'eau et donc de l'argent. Mais par contre, il faut un peu de place pour stocker la matière sèche (sciures, copeaux de bois, ...) qui apportent de la poussière dans la maison. Eviter les a priori et préjugés des visiteurs en expliquant à vos invités comment faire car souvent ils se sentent perdus... Autre inconvénient, l'obligation de vidanger le seau tous les 2-3 jours, voire plus souvent en fonction du nombre des utilisateurs.

Coût ?

Pour le coût, il faut compter 60 euros pour le seau inox, 50 euros pour la bavette en plastique thermoformée (non obligatoire mais tellement plus simple et propre). Pour le reste, c'est du reste de bambou de sa salle de bain (on commande toujours 10% en plus pour les  découpes, ... qu'au final on n'utilise pas). La planche de toilette, tout dépend le budget qu'on veut, mais ça c'est identique à une toilette normale. Je dirais donc qu'elle m'a coûtée en matériaux et hors lunette environ 150-175 euros. Avec la lunette, on est à  200 euros.  

A Falisolle, près de Sambreville, Didier a installé une toilette sèche il y a 9 ans et avec beaucoup de matériaux de récupération. Un bricolage assez simple : un siège percé ou une planche percée sous lequel a été glissé un seau. Cela lui a coûté 41 euros : 40 euros pour le prix de la planche et 1 euro l'entonnoir. On peut placer un WC sec où l'on veut car pas besoin d'arrivée, ni d'évacuation d'eau. Un bricolage assez simple : un siège percé ou une planche percée sous lequel a été glissé un seau.

Didier a séparé depuis 1 an, les urines des excréments car selon lui et ce qu'il a lu dans le livre  : " l'urine au jardin " de Renaud de Looze, cela est un bon engrais et selon lui, cela sent moins. Mais surtout, c'est plus simple pour épandre une dilution de son urine avec de l'eau dans son potager. Un arrosage azoté qui a donné de belles grosses tomates cet été, de plus de 500 grammes.

Les odeurs ?

Il vaut mieux avoir un grand jardin pour épandre vos déjections dans votre compost où vous risquez d'avoir des réflexions de vos voisins. Afin de savoir si des toilettes sèches dégagent plus ou moins d'odeurs que des toilettes classiques, nous avons demandé à une société spécialisée d'analyser les concentrations d'odeur. Après avoir capturé des échantillons d'air dans ces toilettes en hauteur mais aussi à l'intérieur de la cuvette. Loïc Raymond, responsable technique chez Odometric, a fait sentir ces odeurs à une petite dizaine de nez. Pour celle de la famille Pereau, voici le ressenti qui ressort : " cela sent les bois, l'humus. C'est plutôt agréable ". Pour les WC de Didier Gilboux, où les urines sont séparées des excréments : " c'est pas très agréable, cela sent comme un vieux compost et il y a une odeur forte aussi, un peu comme de l'ammoniac". Mais au final souligne Loïc : " personne n'a vraiment détecté des  odeurs de toilettes".

Les WC secs sentiraient moins que les autres? Loïc précise : " Cela ne sent pas plus que des toilettes classiques à partir du moment où elles sont ventilées, que l'on ne sépare pas les urines et les excréments et que l'on utilise de la matière sèche qui sent la forêt, comme des copeaux de bois et de pin." Odeur ou pas ... A vous de décider si vous avez envie de franchir le pas et d'oublier tous les  préjugés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK