Les produits de caisse: des achats impulsifs par excellence

Dans son circuit, le consommateur fait des choix. N'emprunte pas par tous les rayons. Mais, il y a un passage obligé: la caisse. C'est un lieu stratégique où les marques payent cher pour occuper la place. On est à un endroit où l'attention du consommateur est optimale. Il y attend son tour. Parfois seul ou en famille. C'est l'endroit de la dernière tentation... des dernières discussions.

C'est le petit craquage de la journée

"L'enfant, malin comme il est, voit très clair. J'imagine que dans la stratégie, c'est assez bien pensé aussi", nous lance un père de famille. Une mère parle à ses enfants: "On ne peut pas tout prendre. Ce n'est pas possible. Il faut en laisser pour les autres enfants". Il s'agit de trouver des subterfuges pour ne pas succomber à ces petits achats. "C'est le petit craquage, le petit plaisir de la journée. On se laisse tenter" avouent d'autres consommatrices.

On joue sur l'émotion

On y trouve un peu de tout. Des friandises, des revues ou encore des frigos à bières. Et derrière tout ça, il y a une logique bien précise. "On va retrouver des produits relativement chers à l'unité pour consommation directe, des produits qui sont petits en taille. On voit des emballages individuels. C'est une consommation très impulsive. On sent bien que le consommateur est à un moment faible quand il est en caisse. Toute son émotion peut prendre le dessus par rapport à des achats planifiés", nous explique Pierre-Antione Billiet, CEO chez Gondola.  

L'exception Colruyt

Dans cet univers de surconsommation, une exception: Colruyt. Le leader de la grande distribution a fait un autre choix. Celui de la simplicité.

"Il n'y a pas de produits de caisse chez Colruyt. On ne souhaite pas pousser nos clients à faire des achats impulsifs. Ils ont l'occasion de faire leurs courses dans le magasin de manière simple et efficace", nous explique Gilles Godin, manager régional du groupe Colruyt. 

Les caisses santé

Il y a aussi ceux qui essayent de se démarquer. Depuis 2014, Lidl a ouvert des caisses santé: " Lidl veut inciter les parents à donner aux enfants des collations plus saines. L'offre de mini fruits et légumes frais (pommes, poires, poivrons, concombres et tomates) représente un large choix d'alternatives aux friandises conventionnelles", nous explique Julien Wathieu, responsable de la communication.

Mais, cette caisse est généralement unique et reste perdue au milieu de tout le reste. De tous ces produits pas vraiment indispensables mais tellement attractifs pour le consommateur. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK