Les polyphénols: les antioxydants du futur

Après les fêtes et leurs excès en tous genres, vient le temps des bonnes résolutions et des nouveaux départs. Traditionnellement, on pense régime, mais on peut aussi songer à mieux se nourrir, à s'alimenter dans le but de rester en forme et en bonne santé.

Les marques se sont d'ailleurs depuis longtemps engouffrées dans le segment de l'anti-aging (l'art de ne pas vieillir) à travers des produits ou des compléments alimentaires antioxydants. Mais la méthode la plus simple pour vieillir en bonne santé, c'est encore à travers son assiette...

Les polyphénols : mieux que la vitamine C

Les antioxydants sont indispensables pour lutter contre les radicaux libres, responsables de tas de maladies : problèmes cardiovasculaires, cancers et même certaines maladies neurodégénératives, comme Alzheimer, par exemple. Au CHU de Liège, nous avons rencontré Joël Pincemail, docteur en biochimie, responsable de la plateforme santé et nutrition antioxydante. Son dada, ce sont les polyphénols. Peu connus du grand public, ce sont les champions des antioxydants !

"Beaucoup plus efficaces que la vitamines C ou la vitamine E, nous affirme Joël Pincemail. Ils ont des composés plus variés et peuvent se décliner sous diverses formes dans les aliments. On les trouve dans les fruits et les légumes. Plus c'est rouge et foncé, plus c'est riche en polyphénols. Parmi les aliments star : le cassis, la fraise, la cerise, mais aussi les agrumes, les artichauts, les choux de Bruxelles. Pour assurer un apport quotidien optimal, l'idéal est de varier ces fruits et légumes dans votre assiette, avec un maître-mot : la couleur ! Plus votre plat est coloré, mieux c'est." La référence en matière de polyphénols reste le fameux régime crétois, riche en fruits et légumes, en huile d'olive, en poisson et pauvre en viande.

Sous nos yeux, le professeur Pincemail a démontré l'efficacité des polyphénols sur la pression artérielle de l'un de ses patients. L'effet est direct. Quelques minutes après l'absorption d'un jus de cassis, on a pu observer une nette amélioration du flux sanguin du patient. Et, bonne nouvelle pour les amateurs, cela fonctionne aussi avec le vin rouge et le chocolat noir contenant au moins 70% de cacao. A condition de se limiter à un verre de vin et un petit carré de chocolat noir par jour. La célèbre firme "Callebaut" a même obtenu pour son chocolat noir une allégation santé des Autorités européennes de sécurité des aliments.

Attention aux compléments alimentaires

Il est tentant de se dire que l'on va assurer un apport d'antioxydants via des compléments alimentaires. Mais attention, cela doit toujours se faire avec l'avis d'un médecin et après une prise de sang. Inutile de prendre des compléments de vitamines si cela n'est pas nécessaire. Et puis, surtout, selon Joël Pincemail, certains compléments que l'on trouve dans le commerce et sur internet sont surdosés et peuvent, en conséquence, représenter un vrai danger pour la santé. Ce qui est un comble !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK