Les Pigeons ont testé des thés: six sur huit contiennent des pesticides

Après l'eau, c’est la boisson la plus bue sur la planète. Chaque seconde, 15 000 tasses de thés sont consommées. Le thé aurait des vertus thérapeutiques, c'est un aliment santé.

Et pourtant on oublie que cette boisson vertueuse n'est pas dépourvue de produits peu recommandables. En 2012, le magazine français 60 millions de Consommateurs avait mené l’enquête. Résultats : les thés étaient de qualité très variables. Certains sont irréprochables comme le Lipton yellow label et Lipton thé vert, les Darjeeling de Carrefour et de Twinings.

D’autres contiennent des traces de métaux lourds, de pesticides : c’est le cas du thé vert nature de Cora et des thés verts de Twinings of London .

L’analyse des thés en Belgique

Nous avons mené l'enquête avec des thés populaires vendus chez nous, en grande surface. Deux laboratoires se sont penchés sur ces huit thés.

Pesticides, fongicides, métaux lourds, tout a été passé au crible. Résultat assez effrayant : six thés sur huit sont contaminés par des pesticides. Certains à des degrés divers. Deux sont particulièrement problématiques. Nous avons trouvé six résidus dans le thé vert de chez Carrefour. Mais le champion c'est le Lipton fruit tropical : huit résidus de pesticide au total. Deux d'entre eux dépassent d'ailleurs les normes prescrites. 

Ces pesticides agissent sur le système nerveux, le cerveau

"Certains de ses résidus sont interdits en Europe, mais pas en Asie", nous explique Bruno Schiffer, responsable du labo de Phytopharmacie - Gembloux Agro-BioTech/ULg. "Ces pesticides agissent sur le système nerveux, le cerveau : cela peut provoquer des vertiges, des troubles de la concentration, des nausées. A forte concentration bien sûr, mais on ne connait pas 'l’effet cocktail' de ses molécules. Nous appelons donc à la prudence". 

Les thés provenant de l'agriculture biologique sont les seuls à ne pas contenir de pesticides.

Nous avons contacté Unilever, la multinationale englobant Lipton, pour lui demander des explications. La marque nous dit qu'elle n'a pas reçu l'étude et qu'elle ne peut donc pas commenter précisément son exactitude. Elle précise qu'un large éventail de facteurs pourrait avoir un impact sur le résultat de cette étude, comme le contenu des fruits et les arômes.

Trop d'aluminium

Côté métaux lourds: attention car la plupart des thés contiennent des taux d'aluminium élevé. Le champion provient de l'agriculture biologique : le Oolong de Delhaize. On est toutefois en dessous de la limite. Le théier absorberait particulièrement bien l'aluminium présent naturellement dans le sol.

En buvant une tasse d'Oolong vous atteignez 14% de votre dose journalière d'aluminium conseillée... Ne dépassez pas sept tasses par jour.

Autre conseil : n'oubliez pas votre sachet dans votre mug : infusé pendant seulement trois minutes à 55 degrés, le sachet de thé relargue déjà la moitié de son aluminium.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir