Les mouchoirs en tissus sont-ils vraiment des nids à microbes?

Les mouchoirs en tissus des nids à microbes, une idée reçue?
5 images
Les mouchoirs en tissus des nids à microbes, une idée reçue? - © mihailomilovanovic - Getty Images/iStockphoto

Les pigeons démontent régulièrement des "idées reçues" et cette semaine nous nous intéressons aux mouchoirs en tissus.

L'épidémie de grippe en Belgique a officiellement été annoncé par l'Institut de Santé Publique fin janvier. Pour éviter la transmission des microbes, certains vous diront de ne pas utiliser des mouchoirs en tissus car "ils sont des nids à microbes".

Les mouchoirs en tissus sont-ils vraiment des nids à microbes ou bien est-ce une idée reçue? Nous vous avons posé la question en rue et la plupart des personnes interrogées disent utiliser des mouchoirs en papier "pour des questions d'hygiène", "par facilité parce qu'on peut directement les jeter", "parce que les mouchoirs en tissus demandent trop d'entretien", "parce qu'utiliser plusieurs fois le même mouchoir ce n'est pas propre"... 

Le plus important c'est l'hygiène des mains

Les mouchoirs en tissus sont-ils vraiment des nids à microbes? Nous avons posé la question à Yves Van Laethem, infectiologue au CHU Saint-Pierre: "Le mouchoir en tissus n'est pas moins hygiénique que le mouchoir en papier. La grosse différence c'est que le mouchoir en papier on peut le jeter après chaque utilisation, tandis que le mouchoir en tissus on le remet dans sa poche après l'avoir utilisé." Et c'est justement dans la poche qu'il y a risque de contamination. Les microbes ont une durée de vie de plusieurs heures dans les mouchoirs en tissus, tout comme dans les mouchoirs en papier.

"Regardez ce qui se trouve dans ma poche en ce moment: mon badge d'hôpital, mon trousseau de clefs, mon gsm et mon mouchoir. Le mouchoir utilisé est en contact en permanence avec ces objets. Quand je vais dans ma poche chercher mes clefs ou mon badge, je touche mon mouchoir et je suis à nouveau en contact avec les microbes et je risque de contaminer d'autres personnes si je ne me lave pas tout de suite les mains."

Le plus important au final, c'est de bien se laver les mains à chaque fois que vous vous mouchez ou à chaque fois que vous retouchez votre mouchoir. 

Le mouchoir en tissus, une question de bon sens

Le mouchoir en tissus revient à la mode grâce à la tendance du zéro déchet. Pauline Dupont est passionnée de couture et a lancé il y a quelques mois Bobinette, une gamme de produits "lavables et réutilisables"... dont des mouchoirs en tissus!

Pauline a fait le choix d'utiliser des produits réutilisables depuis longtemps: "C'est vrai que le mouchoir en tissus demande du temps, de l'énergie, de l'eau et du savon pour le nettoyer. Mais quand on compare à toute l'énergie et aux ressources utilisées pour créer des mouchoirs en papier, mon choix est fait depuis longtemps! C'est une question de bon sens!"

Tous les produits de Bobinette sont faits en coton certifié Oeko-Tex. C'est un label visant à garantir les qualités humano-écologiques des textiles : les tissus sont exempts de produits toxiques pour le corps et pour l'environnement.  

Pauline Dupont pense mettre au point un type de mouchoirs en tissus à usage unique: "Ce serait des mouchoirs moins esthétiques, créés avec des restes de tissus abîmés. Je les mettrais dans une boîte et ils seraient destinés à être utilisés quand on a une grosse grippe ou un gros rhume par exemple. Après chaque utilisation, le mouchoir irait directement dans le panier à linge."

Pauline vend ses mouchoirs de 25 cm à 2.50€/pièce et ceux de 30 cm sont à 3€/pièce. C'est vrai que le prix peut paraître élevé comparé aux mouchoirs en papier que l'on trouve à quelques quelques centimes/pièce mais les mouchoirs en tissus sont un investissement, ils vont durer des années.

Comment bien laver son mouchoir?

La fréquence de lavage du mouchoir en tissus dépend du type de rhume que vous avez. Si vous êtes bien pris du nez, il est recommandé de le laver tous les jours. "Un mouchoir en tissus se lave à 40°C voire 60°C si il est vraiment très sale", explique Pauline Dupont, créatrice de Bobinette, des produits lavables et réutilisables. "Pour le repassage, ce qui est important, c'est de donner un bon coup de fer avec beaucoup de vapeur pour bien l'aseptiser."

Le mouchoir en papier, un désastre écologique

Le mouchoir en tissus n'est donc pas moins hygiénique que le mouchoir en papier. Par contre, le mouchoir en papier est beaucoup moins écologique que le mouchoir en tissus. On peut même parler d'un désastre écologique.

Green Peace se penchait récemment sur la chaîne de production du groupe Essity, deuxième producteur mondial de mouchoirs en papier et de papier toilette. Résultat: pour fabriquer des mouchoirs de la marque Lotus par exemple, des milliers d'hectares de forêts à haute valeur écologique sont abattus en Suède, en Finlande et en Russie. 

Un conseil, si vous ne savez pas vous passer de mouchoirs en papier, veillez à acheter des mouchoirs en papier recyclé. Cherchez après deux labels sur les paquets de mouchoirs: le label PEFC ou le label FSC, qui indique que le bois utilisé provient de forêts gérées de manière responsable et durable ou encore le label Der Blaue engel (l'ange bleu), qui certifie que les fibres de papier utilisées proviennent à 100% du recyclage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK