Les magasins spécialisés donnent-ils des conseils adéquats en matière de désherbage?

C’est l’été, et tout resplendit dans votre jardin. Hélas, il n'y a pas seulement les roses et les hortensias, mais il y a aussi les mauvaises herbes, qui surgissent entre les dalles de votre descente de garage et les pavés du trottoir en face. La question qu'on peut alors se poser est la suivante : comment se débarrasser de ces intrus?

La première option est bien-sûr de les arracher à la main. Cela ne demande que des efforts physiques et c’est inoffensif pour l’environnement. Mais tout le monde n’a pas envie de se mettre à quatre pattes pour extirper les herbes. Dans ce cas, on se tourne vers un centre de jardinage ou un magasin de bricolage pour demander conseils aux vendeurs sur la meilleure formule.

Chez Test-Achats, ils ont voulu vérifier si ces vendeurs donnent des conseils adéquats. Ils se sont rendus dans 54 centres de jardinage et magasins de bricolage dans 11 grandes villes du pays. Ils leur ont demandé quel produit choisir pour se débarrasser des mauvaises herbes de la descente de garage et du trottoir.

Des résultats déplorables 

Il faut savoir que depuis début 2016, les centres de jardinage et autre magasins où l’on vend des herbicides chimiques sont légalement tenus de vous informer des alternatives plus écologiques dans leur assortiment. Les pouvoirs publics ont réalisé à cet effet des posters informatifs reprenant les questions à se poser avant d’utiliser un pesticide et renseignant les moyens de lutte alternatifs disponibles. Cette documentation doit être affichée bien en vue au rayon des produits phytopharmaceutiques. Ils n'ont trouvé les affiches officielles que dans 25 des 54 magasins visités, le plus souvent sous forme d’une feuille A4 plastifiée.

Ils sont également tenus d’en expliquer le bon usage et d’en indiquer les risques pour la santé et l’environnement. La loi interdit d’utiliser des désherbants chimiques à base de glyphosate (ou d’autres substances actives synthétiques) comme le Roundup, pour éliminer les mauvaises herbes d’un revêtement en dur comme des dalles, de l’asphalte ou des pavés, à proximité d’un cours d’eau, d’un étang, d’un égout, d’un avaloir ou d’un puits. Les alternatives naturelles ou écologiques, à diluer dans de l’eau et à base d’acides gras, d’acide citrique ou d’acide pélargonique (Edialux Pursol, ECOstyle Exit of Ultima …) sont tout aussi interdites dans le cas concret d’une descente de garage dallée dont les eaux s’évacuent dans la rigole. Pour donner les bons conseils, le vendeur doit savoir sur quelles surfaces poussent les mauvaises herbes. Or la question de savoir si la descente de garage et le trottoir donnent sur un égout n’a été posée que dans cinq des 54 magasins, ce qui fait que 80 % d’entre eux ont donné du Roundup ou un produit similaire.

Peu de consignes de sécurité

Les vendeurs sont censés donner les consignes de sécurité nécessaires et vous indiquer comment disposer des emballages vides. Pas question, par exemple, de pulvériser le produit en short ou en sandales, ou à proximité d’enfants. Or, 12 vendeurs à peine ont conseillé le port de gants et 4 seulement ont recommandé de se couvrir les jambes et les bras. Plus fort encore, seuls 2 ont conseillé d’éloigner les enfants et animaux de compagnie. Par ailleurs, aucun n'a informé que les emballages vides appartiennent au parc à conteneurs pour les petits déchets dangereux.

Néanmoins, 19 de ces 54 magasins les ont amenés au rayon des brûleurs de mauvaises herbes, électriques ou à gaz. Une dizaine de conseillers ont recommandé d’utiliser un grattoir ou une brosse. 4 employés ont suggéré de verser, sur les mauvaises herbes, une eau de cuisson riche en amidon, celle où on a cuit des pommes de terre par exemple. Gratuit et totalement inoffensif!

Quand même quelques bons élèves... 

Les oscars du meilleur conseil vont au magasin Gamma d’Uccle, à la Jardinerie Delbaert de Nivelles, à Centragro de Frameries, à la Maison Seronvalle de Liers et aux deux points de vente Terra Terra à Ixelles et Jambes. Terra Terra est la seule grande chaîne qui a procuré des conseils adéquats.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK