Les jouets de vos enfants sont-ils toxiques? Les pigeons ont testé

En février dernier, un rapport assez alarmant est sorti. Il est à mettre à l'actif de l'Agence européenne des produits chimiques. Dans 27 pays de l'Union, 1 200 jouets ont été analysés. Et il en ressortait qu'un jouet sur cinq contenait trop de phtalates. Ce sont des plastifiants qui servent par exemple à rendre un plastique plus mou. Et ils ont surtout un effet sur la santé et particulièrement celle des enfants. Certains sont classés cancérigènes voire perturbateurs endocriniens. Ils peuvent perturber le développement hormonal d'un enfant voire même poser des problèmes de fertilité plus tard.

Quels jouets choisir?

Le choix est vaste et les analyses en laboratoire coûteuses. Nous avons ciblé des articles uniquement trouvés dans des grandes surfaces belges. Les contrefaçons illégales sur le web ont été laissées de côté. 6 articles ont été sélectionnés dont certaines marques sont très connues:

  1. Duplo - Lego
  2. Playmobil
  3. Barbie
  4. Poupée July Doll
  5. Tortue ninja - Nickelodeon
  6. Slimyballz - Orb Odditeez

On a eu recours à deux laboratoires: Celabor à Herve qui a analysé les phtalates et Hainaut Vigilance Sanitaire qui a contrôlé les concentrations de HAP. Les hydrocarbures aromatiques polycycliques dont certains sont également des cancérigènes reconnus.

Des résultats rassurants

Les rapports d'analyses sont très clairs. Les 6 jouets répondent aux normes européennes. Pour les 6 phtalates réglementés par l'Europe (en jaune), la limite est fixée à 0,1% en poids. On en retrouve quelques traces dans la moitié des jouets. Mais, la plus forte concentration reste environ 30 fois en dessous de la norme.

Pour les 8 hydrocarbures aromatiques polycycliques (en rouge) surveillés par l'Europe, la limite est de 0,5mg/kg pour chacun des composants. Un seul jouet en contenait (camion Duplo de Lego). Mais, pour la teneur la plus élevée, on reste 5 fois en dessous de la réglementation européenne.

Des résultats qui sont largement rassurants selon Pol Bouviez, responsable du département de chimie environnementale chez Hainaut Vigilance Sanitaire: "Nous retrouvons quelques traces de HAP mais qui ne peuvent pas représenter un danger au niveau de la santé". 

Pour ces 6 produits, les parents et les enfants peuvent dormir tranquilles. Pas de risque. Mais, ce ne sont que 6 jouets sur des millions qui existent. On n'est pas des pigeons restera vigilant sur ce dossier car d'autres rapports scientifiques sont moins optimistes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK