L'épargne-pension touchée aussi par le coronavirus

Le Coronavirus bouleverse tout le secteur économique et par la même occasion, les bourses mais aussi votre épargne-pension ! On vous explique pourquoi.

Le contexte est inédit. L’avenir de l’économie avec le coronavirus est incertain et l’incertitude, les bourses n’aiment vraiment pas ça. C’est donc la dégringolade.

Une crise boursière pire que celle de 2008 !

La crise boursière actuelle serait pire que celle de 2008. Eclairage avec un expert en la matière, Roland Gillet, professeur de finance à la Sorbonne et à l’U.L.B. (Solvay).

"Ce qui est grave aujourd’hui, c’est que vous avez des pans entiers de certains secteurs qui vont être à l’arrêt et on ne sait pas combien de temps et donc, c’est surtout l’incertitude sur cette année-ci, parce qu’on sait bien que ce virus ne va pas vivre toute l’année et ne va peut-être pas revenir toutes les années, mais sur cette année-ci, on est face à un élément dont on n’avait jamais pris en compte l’ampleur quand il est parti de Chine."

Pourquoi votre épargne pension est-elle en baisse ?

Les épargnes pensions sont composées d’actions et d’obligations. Elles subissent donc, elles aussi, de lourdes baisses.

Que conseiller donc à l’épargnant qui verrait son épargne-pension fondre ?

"Il doit être en tous les cas en cohérence avec ce qu’il est prêt à accepter comme fluctuation de son épargne à court terme. Pour le moment, les marchés financiers sont fort volatils. Il risque d’y avoir encore de fortes corrections à la baisse et peut-être après, à la hausse et donc, de pouvoir dire, soit : "Je m’assois sur tout ça, j’attends et clairement un jour, ça ira mieux et ça ne me pose pas de problème." ou bien, c’est de dire : "Non, je suis quelqu’un d’angoissé. Je regarde tous les jours l’évolution de mon patrimoine et de voir fluctuer très fort dans un sens ou dans l’autre m’empêche de passer des nuits saines.""

Si vous ne touchez pas à votre épargne-pension, sera-t-elle moins rentable cette année ? Pas forcément.

"On n’en sait encore rien parce que, vous savez, pour le moment on pense que le virus va nous embêter pendant encore quelques mois, peut-être quatre, cinq mois. Certains secteurs vont être plus touchés que d’autres, mais pour le reste, l’économie va reprendre bien entendu."

Les bourses vivent donc actuellement dans la tourmente, mais selon notre expert, le phénomène devrait être relativement limité dans le temps.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30