Les eaux micellaires: une pro de la santé vs une pro de la beauté

On en entend parler partout, les mannequins en sont dingues, paraît-il, et pourtant, elles sont encore assez méconnues: les eaux micellaires ont révolutionné le marché des nettoyants pour peaux, mais ces eaux sont-elles plus ou moins efficaces que les démaquillants traditionnels...? Nous avons testé.

L'aval de la dermato, bémol de l'esthéticienne

Les eaux micellaires ont fait leur apparition sur le marché il y a déjà une dizaine d'années, mais peu de consommatrices en connaissent vraiment la nature. "Une eau micellaire, nous explique Françoise Guiot, dermatologue, est une eau qui contient des micelles, à savoir des petites particules capables de capter toutes les traces de maquillage et d'impuretés, mais aussi de nettoyer la peau. C'est un peu un deux en un, dans la mesure où il n'est pas nécessaire d'ajouter un tonic nettoyant ou de l'eau après l'utilisation d'une eau micellaire, c'est économique et très efficace", nous dit Françoise Guiot. Côté prix, on en trouve dans toutes les gammes. Nous avons acheté une eau micellaire en grande surface au prix de 3,99€ et une autre, en pharmacie, quatre fois plus cher. Selon notre dermatologue, le prix n'influence pas vraiment la qualité du produit...

Mais qu'en pensent les professionnelles de la beauté? Nous avons testé nos deux eaux, achetées en pharmacie et en grande surface, à l'institut international d'esthétique, à Bruxelles. Nous avons comparé ces eaux à un lait démaquillant traditionnel. Trois élèves ont accepté de servir de cobayes. Elles ont été maquillées exactement de la même façon avec du maquillage identique: un fond de teint et un blush. Ensuite, trois autres élèves ont joué les praticiennes et ont procédé au démaquillage des cobayes, en utilisant, à l'aveugle, nos deux eaux micellaires. Résultat: l'eau micellaire la plus cher semble avoir été la moins efficace. Il a fallu pas moins de 17 cotons démaquillants pour venir à bout du make-up de la cobaye. La praticienne estime que cette eau n'était pas particulièrement facile à utiliser. La cobaye, elle, en a apprécié le parfum, la fraîcheur, mais pas du tout la sensation. "Ma peau tire énormément avec ce produit", nous a-t-elle confié. 

Avec l'eau micellaire moins cher, la praticienne a utilisé 12 cotons. Elle a aimé l'utiliser: "efficace et agréable" nous a-t-elle dit. En revanche, la cobaye, elle, n'a pas aimé le côté un peu irritant du produit. Au final, c'est le lait démaquillant traditionnel qui s'est révélé être le plus efficace: avec ce produit, la praticienne a utilisé seulement 5 cotons et la cobaye a beaucoup apprécié sa texture et le rendu soyeux. La directrice de l'école, Pauline Lebrun, elle, n'est pas vraiment une fan des eaux micellaires. "Aujourd'hui, explique-t-elle, les maquillages sont prévus pour tenir une journée entière. Du coup, ces eaux sont moins efficaces avec ces maquillages type "waterproof"". Notre dermatologue, en revanche, les recommande au quotidien. "Aussi bien pour les adolescents à problèmes acnéiques que pour les peaux plus matures, sensibles ou pas", nous dit Françoise Guiot.  

En résumé, la professionnelle de la santé est plutôt pro "eaux micellaires" contrairement à l'experte beauté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK