Les derniers instants du plastique à usage unique

Le plastique à usage unique est vraiment partout. Mais, d’ici 2021, on pourrait bien ne plus le trouver nulle part, si ce n’est au fond des océans. « Il y a beaucoup de déchets que l’on retrouve dans le milieu marin qui sont constitués de plastique. A peu près 43% des déchets marins que l’on va retrouver sont constitués de ces objets en plastique à usage unique. Donc c’est vraiment un impact environnemental important », explique Renaud De Bruyn, Conseiller chez Ecoconso.

Utiliser des objets réutilisables plutôt que des objets jetables

Avant les océans, le plastique à usage unique a envahi notre quotidien. Sa disparition annoncée pourrait dès lors bouleverser vos habitudes. Petit tour d’horizon : Fini les touillettes en plastique. Leurs équivalents en bois sont naturellement dégradables. Fini aussi les assiettes et les couverts en plastique. Fini également les gobelets en plastique. Fini, évidemment la paille traditionnelle. Les magasins d’articles de fêtes ont déjà prévu le coup. Les pailles en matière bio sont nombreuses. Certaines peuvent même être recyclées en bonbon. Fini les contenants alimentaires en polystyrène expansé. Heureusement, pour ce plastique-ci comme pour les autres, il existe déjà des alternatives. Mais attention, toutes ne sont pas conseillées. « Nous, ce qu’on va vraiment plutôt montrer, c’est utiliser des objets qui sont réutilisables. Plutôt que d’avoir des objets jetables, le plus possible utiliser des objets réutilisables. Dont l’impact est plus important à la production, mais au fil des utilisations, cet impact s’annule et devient même bénéfique au fil du temps », précise Renaud De Bruyn.

La liste se poursuit avec les cotons-tiges. Fini les bâtonnets en plastique. Et il faudra s’y faire, à l’alternative conseillée… Il existe un nettoyeur d’oreilles réutilisable. Plutôt que d’utiliser un coton-tige, on utilisera cela. Il n’y a rien à jeter, et en tout cas il a une durée de vie plus longue que des cotons-tiges. Et enfin, le dernier objet à usage unique et non des moindres : les tiges de ballons gonflables… Même pour déclarer votre flamme, donc, il va falloir trouver une alternative…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK