Les cosmétiques solides, vraiment efficaces?

C’est la nouvelle tendance beauté dans les rayons des magasins bio : les cosmétiques sous forme solide… Hyper écologiques, ils se présentent pour la plupart sans emballages plastiques. Mais sont-ils agréables à utiliser? Verdict avec une testeuse et deux médecins.

Premier produit passé au crible : le dentifrice

On a tellement l’habitude du dentifrice sous forme liquide à étaler sur la brosse à dents qu’il est difficile d’imaginer de se les laver autrement. Et pourtant… Ici, nous avons testé deux marques : Lamazuna (bio) (4,50 euros) et Lush (9,95 euros). La première se présente sous forme de sucette et est composée d’huiles essentielles, la deuxième se vend dans une boîte en plastique et ressemble à des pastilles à la menthe qui se croquent. Question goût et utilisation : notre testeuse Alice a préféré la marque Lamazuna. Mais au niveau médical, les deux produits se valent pour la dentiste Aleksandra Bleret dans la mesure où ils sont dépourvus de fluor. " Le fluor est essentiel pour protéger l’émail des dents, précise la dentiste. De plus, dans le dentifrice Lush, il y a du bicarbonate de soude et ce produit n’est pas conseillé car il est très abrasif. Une fois que vos dents sont abîmées, c’est irréversible ".

Deuxième produit testé : le savon

Attention ici à bien vérifier la composition du produit mais à veiller aussi à l’usage que vous en faites. Si le savon passe de mains en mains dans une famille nombreuse, ce n’est pas ce qu’il y a de plus hygiénique. Pour le test ici, deux marques ont été comparées : le savon de Marseille, très économique (4,30 euros la brique) et Lush, beaucoup plus cher (9,95 euros). Bilan après application: la testeuse a apprécié le savon de Marseille mais pas du tout le savon Lush qui dégageait une très forte odeur. Du point de vue médical, cette odeur a aussi fait réagir le dermatologue Dominique Tennstedt car pour lui, un produit qui contient trop de parfum est susceptible de provoquer des allergies. Autre point étonnant dans le savon Lush pour ce médecin : il est composé notamment de titane et d’étain…

Troisième cosmétique solide : le déodorant

Ici, nous avons sélectionné la pierre d’alun et le déodorant bio de la marque Lamazuna. Deux styles différents pour un bilan disparate : la testeuse Alice n’a pas été séduite mais le médecin a émis un avis positif. Si Alice n’a pas aimé, c’est au niveau de l’efficacité qui n’a pas été claire… Concernant la pierre d’alun, le dermatologue, lui, a un avis tranché. Composé d’aluminium, il estime que selon lui, ce produit a été décrié à tort et qu’on peut continuer à utiliser la pierre d’alun sans danger.

Quatrième test : le shampoing solide

Alice a testé le vegan à 7,95 euros et le Lush à 9,95. Pas de grosse différence de prix et un avis identique : ça mousse et ça lave bien mais cela laisse le cheveu rêche. Côté médical : pas de contre-indication si ce n’est pour le produit lush qui contient encore une fois beaucoup de parfum.

Bilan final

La testeuse a gardé deux produits sur les huit qu’elle a testés. Il s’agit du savon de Marseille, très doux et très économique ainsi que du dentifrice Lamazuna (celui qui se présente sous forme de sucette).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK