Les conditions salon se négocient chez les concessionnaires

Conditions salons, les bonnes affaires se négocient chez les concessionnaires. J'ai tenté l’aventure dans 5 enseignes, avec une même demande : " Quelle est votre meilleure affaire ? "

Entre négociation sur des fins de séries, reprise de l'ancienne voiture et stock

Chez BMW, on me propose une série 5, un modèle qui arrive en fin de vie, la nouvelle est attendue en février. Ce modèle entrée de gamme est normalement vendu à 44.000 euros, la remise condition salon peut ici varier de 6.600 à 8.800 euros soit de 15 à 20% de remise.

Direction à présent un concessionnaire de chez Peugeot, pour la marque française, la bonne affaire est sur le modèle de la 308. Chez ce concessionnaire Peugeot, 23 % de remise, à condition bien sûr que vous laissiez votre ancienne voiture.

Changement de continent, direction une marque Japonaise, Toyota. On me propose un nouveau modèle, la Toyota C-HR un crossover hybride. L’avantage, 5 ans d’entretien gratuit, plus la prime de reprise, on arrive à une économie de 10%.

Retour en Europe, du sud, dans un showroom de chez Fiat, c'est la Tipo Break essence qui est mise en avant. Une remise de 20%, sans reprise de l'ancien véhicule.

Dernière étape, Opel, ici la bonne affaire se nomme Insignia, prix catalogue 40.000 euros, 30 % de remise.

En résumé, les meilleures affaires se font sur des modèles qui vont être remplacés, ou tout simplement sur des voitures de stock, modèles essences, bonne route !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK