Les appareils en veille : consommateurs cachés d'électricité

Quelle est la consommation électrique des appareils que vous laissez en veille ? Ordinateurs, téléviseurs, décodeurs, dans bon nombre de logements, ces appareils censés être éteints continuent en toute discrétion à faire tourner le compteur électrique. A quelle vitesse ? Pour quelle énergie gaspillée ?

Pour le savoir, il suffit de se munir d’un compteur électrique qu’on peut trouver dans le commerce au prix de 20€ environ.

Muni de ce compteur, on a mené l’expérience…

Première mesure sur un PC portable et une imprimante: une consommation de veille de 5 Watts, équivalente à un coût de 10€ par an.   

Ensuite, l’ensemble télévision, décodeur, modem: 19 Watts ; dont coût 20 à 25 € par an. C’est dans la plupart des cas, la principale source de consommation de veille qu’on peut facilement supprimer par exemple grâce à un dispositif multi-prises avec interrupteur ou à un programmateur horaire qui éteint les appareils, la nuit par exemple. Sur notre lancée, on a également mesurer la consommation du four à micro-ondes (1,7W), de la machine à café (0,4W), d'une brosse à dents électrique (0,6W), et même d'un chargeur de smartphone resté branché dans la prise (0W). Des consommations faibles donc voire négligeables...

Bien sûr cette consommation de veille dépend d'un appareil et d'un logement à l'autre, il est à noter également que plus les appareils sont récents, plus le gaspillage électrique est limité. Depuis 2008, une directive européenne vise en effet à réduire cette consommation. Mais malgré tout, dans des habitations équipées de nombreux appareils électriques, si on additionne toutes ces petites consommations, la facture peut monter de 50 à 100 € par an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK