Le timbre dans tous ses états

Si vous avez une vieille collection de timbres dans votre grenier, vous vous demandez peut-être si elle a de la valeur … Pour le savoir, une solution : aller chez un spécialiste en philatélie. Là, en effet, vous n’aurez plus aucun doute …

Certains ont des albums hérités de leurs aïeux, avec sur certaines pages des timbres qui racontent une page de l’Histoire … Il y en a de l’ex Allemagne de l’Est ou encore du Zaïre, bref des pays qui ont changé de nom et de régime politique depuis. De quoi penser que les timbres peuvent vous rapporter de l’argent si vous les vendez. Que nenni ! Le monde de la philatélie ne rapporte pas autant que ça. " Il faut se dire que tout ce qui date d’après les années 60 ne vaut rien, précise Pierre Kaizer, expert A.I.E.P de la Maison Williame. Cela a été produit à des millions d’exemplaires … Ce qui rend précieux un timbre, c’est sa rareté. Mais pas seulement. Il faut aussi qu’il ne soit pas oblitéré et en bon état. Pour prendre un exemple concret : le premier timbre de Belgique à l’effigie de Léopold Ier peut valoir des milliers d’euros comme ne rien valoir du tout s’il a été oblitéré ".

Autre détail important à savoir : la valeur du timbre ne dépend pas du pays où il est racheté. Ainsi, si vous pensez obtenir plus d’argent en Allemagne avec des timbres de la DDR, vous faites erreur. Ce qui ne vaut rien en Belgique ne vaut rien ailleurs, le marché étant international.

Quid des commerçants ? Comment savoir si l’on ne se fait pas arnaquer ? Premier conseil : se rendre chez un spécialiste qui fait preuve de référence et de sérieux en la matière. Deuxième principe à suivre : faire plusieurs magasins pour comparer les prix. En effet, c’est la loi de l’offre et de la demande qui prévaut ici … Comme la demande est peu élevée, mieux vaut multiplier ses chances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK