Le riz à toutes les sauces: snacks et en-cas pas toujours plus sains

Pour vous donner bonne conscience en grignotant à l’apéro, les snacks salés divers et variés ne cessent de se multiplier sur le marché. Avec souvent la même promesse: une alternative bien plus saine que les sempiternelles chips. Au rayon "snacking", voici venir ces "rice crackers", des crackers à base de riz qui pourraient avantageusement remplacer les chips. A l’Institut Paul Lambin, où on étudie la Diététique, premières impressions de quelques étudiantes… Milena: " Il est écrit en grand sans gluten avec plutôt pas mal de couleurs, c’est plutôt attirant visuellement… ", Rita: " Pareil et puis il est écrit moins 65% de matières grasses donc ça pourrait attirer pas mal de gens… ".

Serge Pieters, Professeur de Diététique, confirme: " Effectivement c’est très pauvre en graisses, à peu près 7% de graisses, mais il y a beaucoup de glucides aux alentours de 80% de glucides ".

Alors c'est vrai, l’allégation de 65% de graisses en moins que les chips traditionnelles est exacte, mais les crackers de riz en contiennent autant que les chips cuites au four. Au point de vue du tableau nutritionnel global d’ailleurs, les deux produits, crackers de riz et chips au four, sont quasiment en tous points identiques.

Serge Pieters poursuit: " C’est un peu plus sain que les chips parce qu’il y a beaucoup moins de matières grasses maintenant c’est quand même assez calorique simplement parce qu’on concentre les types de glucides. Ce sont également des glucides qui vont être absorbés très rapidement donc qui ne vont pas vraiment rassasier. Il y a beaucoup d'air là-dedans, donc cela va donner une sensation au départ d’avoir quelque chose dans l’estomac mais très vite on va avoir une hypoglycémie réactionnelle qui va donner envie d’en remanger. Le seul avantage c’est qu’ils ont été cuits au four. "

Et donc, ces crackers de riz auront au final le même côté addictif que les chips d’autant qu’ils ont quasiment la même teneur en sel.

Et le riz soufflé, un faux ami?

Ces galettes de riz évoquent souvent l'image et la réputation de produits sains, voire une alimentation associée à un régime, mais il ne faut pas forcément s’y fier. Le piège, ici, c’est le riz soufflé qui présente un index glycémique bien plus élevé que le riz qui ne l’est pas.

Serge Pieters, Professeur de Diététique à l'Institut Paul Lambin: "Le fait que ce soit du riz soufflé, c’est une peu comme du pop corn… Comme le riz est soufflé, les enzymes digestifs vont être capables de venir attaquer rapidement l’amidon… Cet amidon va être digéré rapidement, va faire monter très vite le taux de sucre dans le sang, comme si on mangeait du glucose, et le faire redescendre très rapidement. Et ainsi donner cette hypoglycémie réactionnelle et cette sensation de faim associée. Donc vous aurez à nouveau faim et vous voudrez à nouveau manger ce genre de produits et au final en absorber une grosse quantité et c’est quand même calorique."

Il suffit de mixer une galette riz pour se rendre compte de la poudre très légère et aérée qui parvient dans l'estomac et qui sera très vite digérée. Ces galettes de riz ne manquent pas d'air... 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK