Le prix unique du livre dans toute la Belgique dès ce vendredi

38 ans après la France, la Belgique est enfin parvenue au prix unique du livre. Bien sûr, ce fut compliqué, surtout à Bruxelles. Nous avons rencontré un libraire qui a suivi toute la saga, il pourrait en écrire un bouquin! " Il fallait un accord pour le bilinguisme à Bruxelles. Donc on a du recommencer, repasser par l'Europe, par le Conseil d'Etat. Pour la Wallonie c'était passé en janvier 2018, et cela vient de passer maintenant pour Bruxelles " explique Régis Delcourt, libraire.

Librairie, grande surface et net : même prix

Lorsqu'on vous demande en rue si vous savez ce qu'est le prix unique du livre... Il y a souvent quelques erreurs. Il est donc grand temps de remettre les choses à plat. En effet, le prix unique du livre c’est la garantie de trouver un livre au même prix partout en Belgique, en librairie, en grandes surfaces et sur le net. Il ne s'agit donc pas du même prix en Belgique qu’en France. Cette différence de prix c’est la tabelle! Une taxe du genre très tenace. " La tabelle était une taxe qui existait pour couvrir les frais de change avant l'euro. Cette tabelle, on a cru qu'elle allait tomber en 2001 au moment du passage à l'euro. Elle est tombée chez les éditeurs, chez qui on pouvait s'approvisionner directement en France : Gallimard, le Seuil, l'Ecole des Loisirs et Actes Sud. Mais elle n'est pas tombée pour ceux qui avaient une plateforme de distribution ici en Belgique " explique à nouveau Régis Delcourt.

La tabelle a ses jours comptés

Ceci dit, la tabelle a ses jours comptés. En janvier, elle est passée à 8%. Ce qui veut dire que pour les livres édités en 2019, le prix belge ne peut être majoré que de 8% sur le prix français. En 2020 la taxe passera à 4% pour complètement disparaître en 2021. Nous avons vérifié les prix dans différents magasins, tout est parfaitement en ordre, rien à transmettre dès lors à la commission litige du prix des livres de la fédération Wallonie Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK