Le prix du beurre augmente sur les marchés internationaux

C'est un fait: le prix du beurre explose! Mais rassurez-vous, ce n'est pas encore le cas dans les supermarchés, ni chez votre producteurs, mais bien sur les marchés internationaux. Et malheureusement, ça pourrait finir par se ressentir sur le prix dans les rayons.

C'est déjà le cas pour les marques distributeurs et les premiers prix, où il y a peu de marge. La plaquette de beurre de chez Aldi par exemple, a augmenté de 40 centimes en un an. Elle est passée de 89 cents à 1,29 euros! Sinon, le beurre est assez stable, il revient à un peu plus de neuf euros le kilo. Là où les prix flambent, c'est donc sur les marchés internationaux. Le cours du beurre a en effet littéralement explosé. Jugez plutôt: 2450 euros la tonne en avril dernier, 5000 euros la tonne la semaine dernière... Et ces prix, ils augmentent car c'est la loi de l'offre et de la demande... On mange actuellement plus de beurre. Le beurre, le vrai, est redevenu tendance.

Renaat Debergh, de la confédération belge de l'industrie laitière, a donné quelques informations sur le sujet: "Plusieurs études scientifiques récentes ont démontré que le beurre ne présentait pas plus de risques pour la santé que les alternatives végétales, surtout les margarines. En Europe, on a connu une augmentation de la consommation de 7% en trois ans, ce qui est une forte augmentation. Il y a également une augmentation de la consommation de matières grasses. En fait, cela ne se limite pas au beurre. On constate une augmentation de consommation de yaourts entiers, de yaourts grecs, de crème, de fromages, ... Et il y a aussi une augmentation de consommation de viennoiseries au niveau mondial. Certains chefs utilisent aussi de plus en plus le beurre dans la préparation de leurs repas".

Une situation temporaire

"On peut parler d'une situation temporaire par rapport à tout cela. On connaît pour l'instant une augmentation de la demande et au même moment la production de lait a diminué les trois derniers mois en Europe. Ces deux éléments ensemble et le fait que certains clients de beurre n'étaient pas couverts dans l'industrie des biscuits-viennoiseries, alors ils ont acheté à n'importe quel prix. 

Dans le lait, il y a deux composantes qui déterminent le prix du lait au fermier: la matière grasse et la matière protéique. Cette matière protéique reste stable avec le prix mais quand même, le prix du lait payé au fermier a augmenté de 34% les quatre premiers mois de cette année". 

Une augmentation éventuelle

"On a connu un prix déjà assez élevé en 2013 et 2014 dans les magasins, puis le beurre a diminué car il y a eu la mauvaise situation sur le marché laitier. Et début de cette année, le beurre dans nos grands magasins a augmenté et atteint le niveau de 2014. Mais on peut s'attendre également à une augmentation éventuelle... ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK