Le prix des voitures diesel d’occasion a chuté

Vu leur impact environnemental, nos vieux moteurs diesel sont interdits dans nos certaines de nos grandes villes.

Les voitures diesel ont-elles perdu de leur valeur ?

Plus de voitures essence que diesel sur le marché de l’occasion

Les voitures diesel d'occasion ne se vendent plus comme avant ! "La part de marché a diminué de 14,4 % entre 2015 et 2020. Moins de la moitié des voitures d'occasion (48,2 %) sont encore des voitures diesel, contre 62,6 % en 2015. Ainsi, avec une part de marché de 49,1 %, il y a maintenant plus de voitures essence que de voitures diesel sur le marché de l'occasion" selon les chiffres de Statbel. 

Même les professionnels n’en veulent plus !

A Bruxelles, les normes Euro 1-2-3 sont bannies et ils seront suivis par les Euro 4 en 2022 et les Euro 5 en 2025. En Wallonie, en 2022 ce sera les EURO 5 et en 2025 pour les Euro 6 dans les zones basses émission et en 2030 sur tout le territoire. Ces décisions ont un impact sur le marché automobile belge. "Les voitures essences d’occasion sont plus demandées malgré leur prix plus élevé" explique Jérome Bousman, Manager Régional Sud de chez Cardoen qui compte 15 magasins répartis sur toute la Belgique avec 25 marques de voitures différentes. 

La valeur des véhicules diesel d’occasion a baissé !

Lorsqu’un acheteur veut une reprise de son véhicule, il est déçu. La valeur des voitures diesel a baissé 15 à 20%. "Même les professionnels ne veulent plus des diesel, donc ces voitures partent à l’exportation."

3 images
Réparation voiture Diesel © Getty Images

Une décote de plus de 30% pour certains diesel

Pour, Antoine Heuschen, Directeur chez ProCahr la disparité des prix est surtout régionale : "En Flandres, ils achètent beaucoup de voitures essence mais en Wallonie, le diesel se vend encore car ils roulent beaucoup. Les petits modèles diesel ont disparu mais pas les gros. Ceux-là, ont encore un peu d’avenir devant eux car les interdictions ne sont prévues que pour 2030 pour les EURO 6." Certaines grosses enseignes avouent que la décote des diesel de voitures de marque peut aller au-delà de 30% !
3 images
Voiture Diesel © Getty Images

Petit rappel, nos voitures diesels sont bannies afin d’éviter la pollution de l’air qui "cause plus de 400.000 décès prématurés en Europe dont 9300 pour la Belgique ainsi que bon nombre de maladies et affections respiratoires et problèmes cardiovasculaires. Au fil du temps, le transport est devenu la source émettrice principale. 48% lui sont imputables dont plus de 60% aux véhicules diesel. De quoi à atteindre les obligations européennes qui imposent notamment de réduire de 59% les émissions de NOx d’ici 2030 par rapport à 2005."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK