Le port du masque : un danger pour l'oxygénation ?

Beaucoup de rumeurs courent autour du port du masque. Parmi elles : le masque pourrait nuire à l’apport en oxygène indispensable à notre corps… Il n’en est rien !

Le test

Pour notre test, nous avons sélectionné 3 masques de type différents : FFp2, chirurgical et un masque en tissu

Nous avons rendez-vous chez le Dr Laurent Mersch-Mersch, médecin généraliste à Namur qui a accepté de mener l’expérience avec nous. Il est muni d’un saturomètre, un petit appareil qui mesure l’oxygène dans le sang quand on y insère le doigt…

Le fait d’avoir un masque ou pas ne change absolument rien à la quantité d’oxygène que vous avez dans le sang !

Le verdict du saturomètre

Pour une personne sans masque en bonne santé, le chiffre indiqué par l’appareil tourne autour de 97-98.

Au moment de ce test, le Dr Mersch-Mersch porte son masque FFP2 depuis plusieurs heures. Et le saturomètre indique le chiffre de 98. Le même taux donc qu’une personne qui ne porte pas du tout de masque : " La saturation est à 98 malgré le fait que je porte un masque depuis plus de cinq heures, la saturation ne change absolument pas. Donc le fait d’avoir un masque ou pas ne change absolument rien à la quantité d’oxygène que vous avez dans le sang… "

Peu importe le masque porté (chirurgical ou en tissu), le résultat reste identique : il n’y a pas d’altération de l’oxygénation.

Le Dr Mersch-Mersch poursuit : " Que ce soit avec un masque chirurgical, un masque FFP2 ou un masque en tissu, il n’y a absolument aucun changement de la saturation en oxygène dans le sang et le fait de retirer son masque n’augmente pas non plus la saturation. Même si on porte le masque toute une journée, vous comprenez bien, depuis des décennies des chirurgiens, des soignants, portent des masques l’entièreté de la journée, il n’y a jamais eu aucun problème. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK