Le pain de mie est-il compatible avec une alimentation équilibrée ?

Les enfants adorent son moelleux et les parents apprécient parfois son côté pratique… Dans les rayons des supermarchés, vous en trouverez avec ou sans croûte, blanc ou complet, bio ou non… Mais le pain de mie a-t-il sa place dans une alimentation équilibrée ?

Pour préparer un pain de mie maison, vous aurez besoin d’une liste d’ingrédients limitée : de la farine, du lait, du sucre, du beurre, du sel et de la levure. Ce sont les ingrédients qu’utilisent les futurs boulangers de l’Institut provincial d’enseignement secondaire de Hesbaye.

Dans sa version industrielle, sa composition n’est pas tout à fait identique. Le beurre, pour commencer, est souvent remplacé par de l’huile. Ce qui lui donnera un aspect différent, nous explique Frédéric Brabant, professeur de boulangerie – pâtisserie, plus élastique. La levure peut aussi être utilisée dans des quantités différentes. Plus il y a aura de levure, plus le pain sera "gonflé". A poids égal, le pain de mie industriel sera plus volumineux qu’un pain de mie artisanal, mais il sera également moins rassasiant, vous aurez tendance à en manger plus.

La durée de conservation de ces pains peut surprendre. Alors que le pain de boulangerie durcit et perd sa fraîcheur au bout de quelques jours, le pain de mie reste tendre et moelleux de nombreux jours. Pourtant, certains ne présentent pas d’additifs nocifs pour la santé. Un bon point pour l’industrie agroalimentaire. Mais alors, comment font-ils ? Certains industriels utiliseront parfois du vinaigre, par exemple, nous explique Frédéric Brabant. Si un palais peu exercé aura du mal à l’identifier, pas de doute pour le professionnel : "Si vous prenez ce pain, on sent le vinaigre, pas très fort, mais ils doivent mettre des produits pour le maintenir frais X jours dans les rayonnages des grandes surfaces."

 

Les pains industriels contiennent-ils des ingrédients problématiques ?

Nous avons demandé à Amandine Szalai, diététicienne à l’Hopital Erasme, de décrypter les étiquettes pour nous. Dans l’ensemble, il faut souligner une amélioration ces dernières années des pains de mie industriels. Quand des additifs alimentaires sont présents, ils doivent figurer dans la liste des composants, obligatoire sur l’emballage. Dans l’échantillon que nous avons soumis à Amandine Szalai, plusieurs pains ne contenaient tout simplement pas d’additifs. (A ne pas confondre avec les conservateurs alimentaires.) Mais tout n’est pas parfait pour autant.

"Peu contiennent des additifs mais on constate tout de même la présence d’émulsifiants dans certains d’entre eux. Chez la souris, on a observé que les émulsifiants pouvaient avoir un impact sur le microbiote intestinal" (l’ensemble des micro-organismes de l’intestin).

Souvent, il faut également noter l’ajout de gluten. "Le gluten naturellement présent n’est pas nocif mais les industriels en ajoutent pour le rendre plus moelleux, plus aéré. Il y a un ajout de gluten, qui peut-être, c’est une hypothèse, peut donner des hypersensibilités alimentaires."

Un produit à placer au sommet de la pyramide alimentaire

Et qui dit moelleux, dit aussi facile à mâcher. Or, bien mastiquer fait partie des facteurs qui vont entraîner la satiété. Ces pains demandent peu de mastication, et sont peu rassasiants. Nous aurons tendance à manger plus de pain de mie industriel, et par conséquent, plus de garnitures pour l’accompagner.

Si l’on souhaite placer le pain de mie industriel dans la pyramide alimentaire, il se situera au sommet, c’est-à-dire au rang des aliments non indispensables, à consommer de temps en temps, et en petite quantité, car ultra-transformés.

Et qu’il soit industriel ou artisanal, le pain de mie contient du sucre, et plus de matières grasses qu’un pain traditionnel. Alors pourquoi pas en consommer quelques tranches de temps en temps, pour vous faire plaisir ou pour dépanner, mais au quotidien, Amandine Szalai vous conseillera d’opter pour un pain classique, de préférence complet. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK