Le Home Trainer fait maison : bon ou mauvais plan ?

Peu avant le retour du printemps, on se rend compte qu'on a pris un peu de poids pendant l'hiver. On se dit alors qu'on va se remettre au sport. Avec la météo, ce n'est pas toujours facile de trouver le courage d'affronter la pluie et le vent. Il existe une alternative pour faire du sport chez soi, le Home Trainer.

Le principe du Home Trainer est de reproduire les conditions réelles de pratique du vélo sur la route. L'utilisation est assez simple : il suffit d'installer la roue arrière de son propre vélo sur le Home Trainer et d'ajuster le niveau de freinage de l'appareil en fonction de l'exercice souhaité.

Après avoir visionner une vidéo sur Youtube, un de nos téléspectateurs, Basile, nous a interpellé avec une question : est-il possible de créer un Home Trainer en bois pour maximum 30 euros ?

Nous avons soumis cette vidéo à deux élèves de la section menuiserie du Collège Saint-André à Auvelais. Pour leur professeur, il n'y a rien de compliqué. La première étape consiste en la découpe. C'est une question de millimètres. Les deux garçons, Pierre et Florian, sont extrêmement précis. Une fois le cadre terminé, il est temps de fixer les rouleaux à tarte qui vont permettre de faire tourner les roues du vélo.

Une fois le Home Trainer prêt, il est temps pour Basile de tester le vélo. Pas facile de garder l'équilibre : nous devrons l'aider en tenant le vélo. Ensuite, il doit pousser de toutes ses forces pour faire tourner les roues. Ce n'était donc pas un vrai bon plan !

Différentes catégories de Home Trainer

Pratiquer le vélo sur place, et sans fixation, demande une concentration maximale et développe le sens de l'équilibre. De plus, le transport et le rangement de cet appareil n'est pas forcément le plus évident.

  • Le cyclo : offre une possibilité restreinte de changements de freinage. Le cyclo-trainer offre généralement 5 à 10 positions de freinage disponibles. Le passage entre les différentes positions se fait à l'aide d'un câble qui s'accroche sur le cintre de votre vélo. Il convient parfaitement pour les personnes souhaitant s'entrainer en intérieur à moindre coût et sans complexité de mise en place.
  • L’ergo : intègre de l'électronique dans la gestion du freinage et un tableau de bord vient se fixer sur le cintre de votre vélo. Vous pourrez ainsi gérer plus finement les différentes phases de freinage et donc appliquer des plans d'entrainement plus précisément. Il offre la possibilité d'injecter des programmes depuis votre ordinateur avec des durées de difficultés et de kilomètres. L'avantage de l'électronique est que vous possédez une multitude d'informations qui s'affichent sur le tableau de bord : cadence de pédalage, vitesse, distance, etc. Certains modèles d'ergo-trainer offrent également la possibilité de connecter votre ceinture cardiaque au système.
  • Le virtuel : est ce qui se fait de mieux au niveau de l'interactivité avec un ordinateur et du rendu de la réalité. Vous pourrez ainsi préparer un programme d'entrainement et appliquer celui-ci. De même pour analyser vos séances ! Virtuel car des films de paysages ou images de synthèses peuvent être achetées et défileront au fur à mesure de votre séance. Au niveau des sensations, la réalité est bien imitée, reproduisant ainsi le pourcentage de la pente du parcours sur lequel vous évoluez.

En fonction du modèle, les prix commencent à 100 euros et peuvent aller jusqu’à 2000€ pour le modèle les plus sophistiqué.

Xavier Mahieu, kinésithérapeute, osteopathe et coach sportif, nous explique qu'il conseille le Home Trainer à certains de ses patients parce que, dans certains cas, c'est le sport idéal. Il indique également qu'il faut être vigilant par rapport au Home Trainer fait maison a moins que vous soyez vraiment un excellent bricoleur !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK