Le diabète, une maladie toujours en progression

Aujourd'hui, c'est la journée mondiale du diabète. Le diabète est une maladie qui est en progression constante chez nous et dans le monde. A l’échelle mondiale, un adulte sur onze est atteint de diabète. Et cette année la journée mondiale est surtout axée sur l’impact de la maladie sur les femmes. Cela dit, la maladie continue de toucher de plus en plus de personnes; femmes, hommes ou encore enfants, le diabète reste aujourd’hui l'une des grandes urgences sanitaires mondiales.

En Belgique, selon certaines prévisions, on estime qu’on pourrait atteindre le chiffre d’un million de malades du diabète en 2030. D’où cette journée de sensibilisation à laquelle participent beaucoup d’hôpitaux de Wallonie et de Bruxelles. Pour en parler, Martine Wauters, infirmière en diabétologie au Centre Hospitalier de Wallonie Picarde, explique notamment ce que l'on retrouve à Tournai lors de cette journée. Elle précise qu'à l'hôpital, c'est surtout une journée de dépistage qui a lieu. Depuis 30 ans, le nombre de personnes diabétiques a quadruplé et cette journée est l'occasion de sensibiliser les gens à cette maladie, pour la prévenir et la dépister. 

Au sein de l'hôpital, nous avons organisé une séance de dépistage du diabète, où nous faisons un test de glycémie et nous nous servons aussi d'un questionnaire élaboré par l'Association Belge du Diabète et qui permet au patient de se rendre compte de son degré de risque. Ce degré de risque est plus important si le patient est âgé, s'il y a des antécédents de diabète dans sa famille, si le tour de taille est plus élevé, si le BMI est plus élevé, etc ... Le patient calcule ensuite les points qu'il a accumulé et en fonction de ses points, il voit s'il est à risque ou pas. Et s'il est à risque, on le redirige vers son médecin traitant pour pouvoir prévenir ou traiter la maladie.

Une plus grande prévalence pour le diabète chez les femmes

Des patients diabétiques, il y en a de plus en plus. Autant de femmes que d'hommes, avec une plus grande prévalence chez les femmes. Le diabète de type 2 par exemple, c'est le diabète de la maturité, mais il y a de plus en plus de pays où il y a des enfants obèses. Enfin, pour prévenir la maladie, il faut veiller sur son alimentation, pratiquer de l'exercice physique, arrêter le tabac et prévenir ce qui est complication cardiovasculaire en essayant d'avoir un poids le plus proche possible du poids idéal.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de l'Association Belge du Diabète.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK