Le bottin téléphonique: un outil de moins en moins utilisé

Lorsque vous cherchez un numéro de téléphone, vous utilisez sans doute votre smartphone ou internet. En effet, on utilise le bottin téléphonique de moins en moins. 

L'annuaire téléphonique, le bottin, du nom de Sébastien Bottin, un statisticien français, qui, dès 1819, a été le premier à publier un Almanach du commerce et de l'industrie. Bref le bottin est encore beaucoup utilisé, surtout par des personnes de plus de 65 ans et des femmes au foyer. Entre 25 et 44 ans, ils ne sont plus que 9% à l'utiliser.

Le bottin continue à être imprimé et distribué, mais tout le monde ne le reçoit pas. Pourquoi? En 2009-2010, la société qui l'imprime a organisé une grande consultation pour savoir qui souhaitait encore le recevoir. Soit on a répondu oui ou non mais pour ceux qui n'ont pas répondu, on a considéré par défaut que leur réponse était positive. D'ailleurs, si vous ne voulez plus le recevoir allez sur le site FCR Media, il y a un lien qui vous permet de vous désinscrire. Attention, le site reçoit aussi chaque année 15 000 demandes de personnes qui souhaitent encore le recevoir. 

Pour les renseignements téléphoniques, il y a aussi le 1307

Il faut aussi préciser que l'annuaire peut aussi être consulté par son site internet. C'est d'ailleurs par là que se fait la majorité des recherches actuellement. Pour les renseignements téléphoniques, il y a aussi le 1307. Leur site internet est gratuit mais si vous téléphonez au 1307, les renseignements, ou 1207 si vous êtes en Flandre, la communication sera payante. Cela varie selon le réseau mais via Proximus par exemple ce sera 1,68 euros la communication + 0,26 euros la minute facturés à la seconde. Attention car le 1307 peut vous mettre directement en contact avec votre correspondant.

Le vieux bottin est moins cher. Les 1307 et 1207 reçoivent pourtant entre 20 et 30 000 appels par jour, 40% de ces appels viennent de particuliers....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK