La télévision : plongée dans 90 ans d'Histoire

C’est la petit lucarne sur le monde : la télévision existe depuis 1926 (première transmission d’objets en mouvement par l’Écossais John Logie Baird), mais il a fallu attendre le début des années 50 pour qu’elle trouve sa place dans les foyers belges les plus fortunés. Pour les autres, il reste les vitrines des magasins où l’on vend les téléviseurs et où l’on regarde ébahi cette révolution. On se rend aussi chez des amis qui ont la chance de posséder cet appareil, ou alors au café du coin s’il est équipé d’un poste, nous explique Christian Verbert un téléspectateur qui découvre la télévision en 1956 : le vrai démarrage c’est le couronnement de la reine Elisabeth en 1953 qui a été retransmis dans plusieurs pays européens. 1953 : c’est également la diffusion de la première émission de la télévision belge.

Les antennes sur le toit

Dans les années 50 le paysage belge commence à changer : les râteaux commencent à garnir les toits. Un nouveau métier voit le jour : l’installateur d’antennes. Il fallait installer cette laide antenne sur le toit mais on ne recevait que l’INR et par temps de brouillard, le relais de Lille, se souvient Jean-Claude Bouchat un téléspectateur namurois de la première heure.

Disney promoteur de la couleur

La télévision permet d’assister à des événements tous ensemble, une nouvelle communion. Des drames, des joies ou des exploits sportifs vécus - au début - en noir et blanc. Pourtant la TV couleur existe déjà, mais il a fallu attendre les années 60 pour qu’elle s’impose aux États-Unis. Dès 1961, l’émission " Le Monde merveilleux en couleur de Disney " pousse en effet de milliers d’américains à investir dans une TV couleur. Le reste du monde suivra.

La télécommande par faisceau lumineux

Il ne manque plus que la télécommande pour ne plus se lever de son fauteuil. Dans les années 50, il y a le flashmatic : un pistolet d’arrosage qui envoie un faisceau lumineux vers le poste, puis la space commander à ultrason, l’ancêtre de nos zappettes. La télévision devient incontournable. Mais aujourd’hui, elle est dit-on menacée par d’autres médias, décriée. La télévision reste pourtant le média préféré des Belges : nous passons en moyenne 3 heures par jour devant notre écran.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK